UK : la presse ne manquerait à personne, ou presque...

Au Royaume-Uni, selon une enquête menée par l'OFCOM, 42% des Britanniques considèrent que c'est l'absence de la télévision qui leur manqueraient le plus parmi l'ensemble des médias. Le petit écran serait suivi de l'utilisation du smartphone (22%), se connecter à internet (15%), écouter la radio (7%) et lire la presse quotidienne et les magazines loin derrière, à 2%. Par tranches d'âge, le fossé se creuse. Ainsi, pour les 16-24 ans et les 25-34 ans, lire la presse quotidienne et magazine ne manquerait même pas, tandis que l'absence du smartphone provoquerait quelques crises de convulsions avec respectivement 47 et 36% des personnes interrogées dans ces deux tranches d'âge. Plus on vieillit, plus c'est la télévision qui manquerait le plus : 48% pour les 45-54 ans, 58% pour 55-64 ans, 68% pour les 65-74 ans et 69% pour les 75 ans et plus. Sans véritable surprise, ce sont même dans les populations les plus âgées que la presse manquerait le plus : 9% pour les 75 ans et plus, 3% pour les 65-74 ans et 4% pour 55-64 ans. Même tendance pour la radio.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par