Élections européennes : le temps de parole en déséquilibre

Le CSA s'est inquiété mercredi des déséquilibres dans la répartition du temps de parole dans les médias audiovisuels des candidats aux élections européennes. L'instance de régulation des médias "a constaté l'existence de profonds déséquilibres dans la répartition des temps de parole" qu'elle a réuni dans une série de tableaux, et affirme que certaines "formations politiques (n'ont) pas encore bénéficié d'un accès aux antennes", indique le CSA dans un communiqué. Après examen des temps de parole des partis et de leurs soutiens à la télévision et à la radio, le CSA "alerte vivement les responsables des chaînes de télévision et de radio, notamment généralistes privées, sur la nécessité de veiller à respecter le principe d'équité". Le Conseil a indiqué avoir adressé ses recommandations à plusieurs diffuseurs, leur précisant qu'il ne leur restait que "dix jours" pour remédier à ces "déséquilibres".

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par