Le retargeting selon myThings

myThings, spécialisé dans la publicité programmatique personnalisée, vient d’étudier les pratiques et enseignements des annonceurs liés au retargeting. Résultats : 9 faits majeurs qui montrent comment les marketeurs utiliseront le retargeting dans une réalité digitale multicanal. L’objectif principal du retargeting : 40 % des acheteurs ciblent la transformation des clients existants, et 35 % l’utilisent pour en acquérir de nouveaux.

Les réseaux sociaux : canal majeur du retargeting

3 marketeurs sur 4 font déjà du retargeting sur Facebook et 11 % supplémentaires comptent l’ajouter à leur campagne globale de reciblage. Twitter reste à la traîne avec seulement 14 % qui l’utilisent actuellement pour le retargeting, mais ce nombre devrait augmenter de manière significative avec un supplément de 47 % qui signalent le compter dans leurs plans futurs. Le budget dédié au retargeting continue d’augmenter : seulement 4 % des acheteurs ont déclaré réduire leurs budgets de retargeting en 2014, tandis que 32 % vont l’augmenter. Les marketers sont lents à adopter des modèles d’attribution des ventes pour évaluer les performances réelles de leurs campagnes : 64 % des commerçants n’ont pas encore déployé de modèle d’attribution des ventes et restent donc sur des modèles standards de déduplication au dernier clic payant. Seulement 13 % d’entre comptent le mettre en place en 2014.

Les difficultés opérationnelles liées au traitement et à l’analyse des données

63 % ont cité des difficultés à trouver le bon modèle pour évaluer les performances de leurs campagnes, tandis que 60 % ont cité le manque de la transparence comme la principale difficulté rencontrée. Le comportement cross-canal des consommateurs est en grande partie inconnu : 38 % des annonceurs sont à la recherche de plus de données et de transparence sur le comportement des consommateurs de la part de leurs fournisseurs de retargeting, alors que 31 % recherchent des enseignements concernant les différents supports utilisés (PC, mobile, tablette) et leur contribution effective aux ventes générées par la campagne.

Le retargeting mobile prend de l’ampleur

45 % des acheteurs veulent essayer le retargeting mobile, tandis que 21 % sont déjà en cours d’exécution d’une campagne. Le web mobile est vecteur d’achats mais le développement d’applications est à la traîne. Plus de 50 % n’ont pas d’application et n’ont pas l’intention d’en lancer, tandis que 63 % ont un site web optimisé pour la navigation sur mobile et 29 % envisagent d’en lancer un en 2014. Près de 50 % ont le CRM retargeting dans leur radar : 44 % des acheteurs planifient d’exploiter en premier lieu leurs données clients (CRM) dans leurs campagnes de retargeting en 2014, contre 47 % qui ne le feront pas craignant une intégration trop compliquée (18 %) ou une volonté de ne pas partager leurs données avec un fournisseur (29 %).

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par