Solocal Network et GroupM observent le parcours d’achat

INFOGRAPHIE. Solocal Network, entité de Solocal Group dédiée aux grands comptes et GroupM, présentent les résultats de leur observatoire du parcours d’achat « Research Online Purchase Offline ».

Il apparaît que 8 consommateurs sur 10 effectuent des recherches en ligne avant d’effectuer un achat en point de vente ; 65 % le font plus souvent qu’avant et 31 % aussi souvent ; lors d’un achat ROPO, les internautes consultent en moyenne 2,2 sources d’information avant l’achat et rencherchent en moyenne 2,7 types d’information sur le produit avant l’achat. 47 % des internautes seulement ont une idée précise de la marque ou du produit et du distributeur avant l’achat. Il se passe en moyenne 7,5 jours entre le début de la prise d’information et l’acte d’achat ; 71 % des achats full web auraient pu se concrétiser offline.

5 types de ROPO

On trouve le ROPO « coup de cœur », type d’achat le plus fréquent (26 %) qui vient satisfaire une envie. Pour répondre au mieux à ce type d’achat, les marques devront travailler la « désirabilité » et axer leur communication sur la séduction du consommateur. En second lieu, arrive le ROPO « Idée Fixe » soit 25 % des achats ROPO avec une recherche axée sur la disponibilité du produit. L’enjeu est ici de pouvoir informer au mieux l’internaute, puis de lui permettre de localiser rapidement le produit recherché. Le ROPO « Réassurance » concerne 14 % des achats et nécessite une prise d’information assez longue, puis un besoin de voir ou toucher le produit avant de l’acheter. Il s’agit ici d’être bien recommandé pour attirer l’internaute lors de sa prise d’information online, puis de convertir l’achat lorsque le consommateur vient voir le produit ; le ROPO « SOS », achat urgent et nécessaire qui représente 14 %. Le principal enjeu ici est une bonne localisation. L’objectif ici est d’apparaître avant les concurrents, car l’urgence fait que l’internaute privilégiera la proximité et la rapidité d’accès. Enfin, le ROPO « Expérience » qui représente 21 % des achats. L’internaute a besoin de tester le produit, de se l’approprier pour être sûr de ne pas se tromper. C’est le type de comportement qui demande peut-être le plus de travail aux annonceurs : il s’agit d’attirer l’internaute, de valoriser les produits, de l’informer au mieux pour le convaincre d’essayer le produit, puis de le convertir. Les principales sources d’information utilisées par les consommateurs en amont d’un achat ROPO sont : les sites d’enseignes à hauteur de 44 %, les moteurs de recherche à 42 % et les sites d’enseignes pure player à 24 %.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par