Pinterest : la France, un an après

Pinterest faisait jeudi matin le point sur sa présence en France. Comme ses parents, frères et sœurs et concurrents, le réseau social, tableau de bord virtuel qui permet d'épingler des photos de ses centres d'intérêt, veut encourager l'acte d'achat de ses utilisateurs. C’est ce qu’explique sans équivoque Stéphanie Tramicheck, directrice de la branche française "Pinterest encourage le passage à l'action. Au moment où la personne a épinglé le produit, l'envie d'achat est déjà là. Pinterest a un fort potentiel commercial pour les marques -rappelant que le panier moyen d'un acheteur dans le monde dont l'acte d'achat résulte d'une visite sur Pinterest est de 160 dollars ». Lancée le 11 juin 2013, la version hexagonale cartonne avec les rubriques cuisine et beauté, ainsi que le Do it yourself, la décoration et les Arts. "Pinterest est en train de devenir le carnet digital des recettes en France » observe Stéphanie Tramicheck qui ajoute que « le réseau veut désormais offrir à ses utilisateurs les circonstances idéales pour coller à leurs habitudes, avec l'accent mis notamment sur la culture locale et les contenus sélectionnés par des Français, ainsi que sur les panneaux secrets ». Le réseau social, gratuit, constitue également "un énorme apporteur de trafic" : les 30 milliards d'images épinglées peuvent renvoyer vers un lien de commerce en ligne. Depuis début juin, le réseau monétise : il permet aux annonceurs de créer leurs propres photos sponsorisées.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par