#BigBangPR, le bilan d’Elan

À l’initiative d’Elan, près de 200 professionnels de la communication se sont penchés sur le métier des PR ce mois-ci. Trois heures de débat pour mesurer l’impact d’un « #Big BangPR ». Les PR peuvent-elles encore être sauvées ? Qu’est-ce que la réputation à l’heure du digital et des réseaux sociaux ? Comment concevoir aujourd’hui les chemins d’influence les plus pertinents ? Quelques éléments de réponses avec les interventions de Dominique Danaë (PR director de Microsoft France) qui annonçait « l’ère de la transformation du métier » et Christophe Ginisty (créateur de Reputation War) qui soulignait que la réputation était l’autre « capital social » de l’entreprise et que « le board devait être inspiré par sa communauté » tandis que Nicolas Narcisse (vice président exécutif d’Elan) expliquait pourquoi « l’influence est un acte d’altérité».

Les intervenants ont analysé les leviers de l’engagement que sont les insights et data, les contenus et les idées. Ainsi Romain Colin (Fondateur de Fubiz) a souligné la nécessité de « contenus de plus en plus créatifs » et Emmanuel Vivier (fondateur du Hub Institute) celle « de faire preuve de plus d’agressivité sur le digital ». Quant à Clément Brygier, cofondateur de Digital Insighters, il estime que « la data est un puissant levier d’engagement » alors que pour Vincent Paris (cofondateur de Bear Ideas), « la relation est le 2ème critère d’attachement à la marque pour les 15-30 ans, derrière le produit lui-même ». C’est à Jacques Séguéla que revient le mot de la fin : « Les PR c’est pas cher, c’est la chair. Vous êtes des faiseurs d’ADN, des donneurs de sens et l’on est à l’aube d’une deuxième vie des PR : vive les PR, vive la passion »

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par