Quelle valeur pour les données personnelles ?

Nom, adresse, téléphone, mail, mensurations ??? Quelle valeur les consommateurs donnent-ils à ces données ? L'étude d'Orange - Future of Digital Trust - révèle que les consommateurs sont désormais conscients qu’elles ont un prix. Ils estiment la valeur de leurs données personnelles accessibles aux entreprises à 170 € et sont plus enclins à partager leurs informations à moindre prix avec les marques auxquelles ils font confiance ou avec lesquelles ils entretiennent déjà une relation. Ce chiffre, les entreprises le doivent prendre en compte pour conserver l'équilibre entre utilisation de données personnelles et fourniture de services en retour. Néanmoins, les consommateurs accordent plus de valeur aux données partagées avec une société qu'ils ne connaissent pas - portant le chiffre à 240 € pour l'ensemble des données les plus fréquemment demandées sur Internet. En moyenne, ils attribuent une valeur d'environ 15 €  à une donnée individuelle qu'ils sont prêts à partager avec une marque qu'ils connaissent déjà. Cependant, la valeur des données augmente de 20 % pour atteindre approximativement 19 € pour les organisations avec lesquelles ils n'ont jamais eu de relation commerciale auparavant, ce qui démontre la nécessité pour les marques de favoriser la confiance de ces clients en faisant preuve de transparence sur la façon dont ces informations personnelles sont utilisées et en faisant apparaître de manière claire les avantages dont bénéficient les consommateurs en les partageant.

Chiffres clés

Quatre personnes sur cinq savent que leurs données personnelles ont de la valeur pour les entreprises, et 78 % sont d'accord pour dire que cette valeur augmente lorsque le consommateur s’inscrit dans la clientèle idéale d'une marque. 67 % des répondants pensent que ce sont les entreprises qui profitent le plus de l'échange de données, et seulement 6 % estiment que c'est le consommateur qui en bénéficie le plus - illustrant un profond sentiment de déséquilibre dans la relation du partage de données entre les consommateurs et les entreprises. 77 % des consommateurs ont déclaré qu'il est « très important » voire « crucial » pour les opérateurs mobiles de les informer sur la façon dont leurs données sont utilisées - critère presque aussi déterminant que la fiabilité et le coût du service fourni. Daniel Gurrola, vice-président business Vision d’Orange explique qu’étant «donné que la valeur accordée par les consommateurs à leurs propres données peut évoluer en fonction de la relation qu'ils ont avec une entreprise, ces dernières ne doivent pas seulement communiquer sur ce que le client obtient en retour de cet échange de données, mais sur comment et où, précisément, ces données sont utilisées, afin de bâtir cette relation de confiance indispensable»

Quelles valeurs pour quelles données

Les e-mails « famille et amis » ou les données de « revenu personnel » sont considérés par les consommateurs comme les données personnelles les plus précieuses (les deux estimées au-dessus de 15€. 59 % d’entre eux déclarent notamment qu'ils n'accepteraient jamais de partager les adresses e-mail de cinq contacts personnels. Ce pourcentage est beaucoup plus élevé que pour «l'historique d'achat », les données de « géolocalisation » (39 % déclarent qu'ils ne partageront jamais l'historique des achats réalisés depuis leur mobile), ou les données « démographiques personnelles » (35 % ne partagerons jamais leur nom complet et leur date de naissance).

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par