La seconde vie des cadeaux de Noël

Ce n’est même plus honteux. A peine ouverts, les cadeaux de Noël sont déjà revendus sur interne. Il n’y a plus de petites économies : dès le 25 décembre, les reventes de cadeaux se multiplient sur les sites de petites annonces. Presque 1 Français sur 2 est dorénavant décomplexé et n’hésite plus à revendre les cadeaux qui l’ont déçu. « La revente des cadeaux de Noël est devenu un phénomène sociétal ancré dans les mœurs, sans doute lié à la crise. Les Français préfèrent bénéficier d’un petit gain plutôt que de laisser traîner des cadeaux inutiles au fond de leurs placards. Et ils n’ont plus de scrupules pour revendre sur Internet», constate Laurent Radix, président de ParuVendu, spécialiste de la revente d’occasion, qui livre des chiffres issus d'une première analyste.

Qui revend ses cadeaux ?

70% des cyber-vendeurs ont entre 25 et 34 ans. Ils sont plus souvent des hommes (54%) que des femmes (49%), et ils viennent pour 18,5% d’entre eux d’île de France.   

Le top 5 des causes de revente :

25,9% : cadeau acheté en double, jugé inutile

24,2% : cadeau inadapté, qui ne fait pas vraiment plaisir

22,6 % : besoin de cash

15,8 % : par manque de place 

11,6 % : erreur du Père Noël

Le top 5 des cadeaux revendus sans complexes :

13,6% : les vêtements

11,2 % : outils de bricolage

8,8 % : décoration

5,7 : bijoux et montres

5,3 % jeux vidéo et jouets

5,2 % électroménager

« Nous avons compté déjà plus de 54 000 annonces sur notre site au lendemain de Noël, notamment au sein de notre bourse aux cadeaux. Toutes sont des annonces de produits neufs, ce qui montre bien que ce comportement est devenu banal, surtout pour les jeunes, qui sont souvent de cyber-acheteurs avertis. » ajoute Laurent Radix. 

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par