Rachat du Parisien/Aujourd'hui en France : les salariés réclament des garanties à LVMH

Les salariés du Parisien/Aujourd’hui en France ont réclamé jeudi à leur futur repreneur, LVMH, qui négocie le rachat des deux titres, des garanties sur le maintien de l’emploi et de leurs conditions de travail, dans une motion transmise à l’AFP. Réunis en AG jeudi à l’appel de l’intersyndicale, ils ont estimé qu'"alors que depuis 5 ans, les salariés paient déjà le prix élevé des restructurations" il ne doit y avoir "aucune suppression d’emploi" et que "tout départ (notamment par la clause de cession) doit être compensé par une embauche en CDI". Ils réclament aussi "le maintien des éditions papier, de leurs heures de bouclage […], de leur pagination, et de toutes les éditions départementales". Les salariés du groupe de presse demandent aussi qu’il n’y ait "aucune remise en cause des accords collectifs, notamment celui régissant le temps de travail". Autres revendications, une "augmentation générale des salaires" et la "garantie de l’indépendance éditoriale" de leurs titres. Alors que le groupe Amaury a prévu de fermer l’imprimerie de Saint-Ouen, ils réclament le "maintien du potentiel industriel et de son personnel dans les imprimeries". "

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par