M6 tend à la stabilité

Le groupe M6 a publié mardi un bénéfice net part du groupe en retrait de 9,7% à 58,3 millions d'euros pour le premier semestre, en raison notamment du fléchissement de son activité non publicitaire. Sur la même période, le chiffre d'affaires consolidé est resté toutefois quasi-stable (-0,7%) à 629,9 millions d'euros. Après une baisse du chiffre d'affaires consolidé de 1,5% au premier trimestre, le groupe est également parvenu sur le deuxième trimestre à afficher un chiffre d'affaires stable (+0,1%) à 322,5 millions d'euros, grâce à la hausse de ses activités télévisuelles (+1,6%). Sur le premier semestre, les recettes publicitaires du groupe progressent (+1,3%) à 405,6 millions d'euros dans un marché "qui confirme sa stabilisation", tandis que l'activité non-publicitaire chute de 4,1% en raison notamment "d'un calendrier de sorties cinéma moins favorable que l'année dernière". Le résultat opérationnel courant (Ebitda) est également en fort repli (-7,1%) à 102,6 millions d'euros, entraîné par les pertes de l'équipe de football des Girondins de Bordeaux qui s'élèvent à 5,6 millions d'euros, ainsi que par la baisse d'activité du télé-achat et de la musique à cause "d'une consommation des ménages atone". Au 30 juin 2015, le groupe affiche une trésorerie nette positive de 129,0 millions d'euros, en baisse toutefois de 45,7 millions par rapport au premier semestre 2014 qui s'explique notamment "par des investissements réalisés sur la période". Le groupe, qui ne fournit pas de perspectives, explique vouloir "rester prudent face à un environnement économique encore incertain" tout en poursuivant "sa stratégie visant à renforcer l'efficacité de sa famille de chaînes".

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par