Gameloft : la famille riposte

Avec désormais 16,63% du capital de Gameloft, la famille Guillemot serait -sans riposte immédiate de Vivendi- premier actionnaire du groupe face aux 15,98% détenus depuis peu par le géant des médias.

La famille Guillemot ne s'en laisse pas conter et monte à 16,63% du capital de l'éditeur français de jeux vidéo sur mobile. Elle se renforce au capital de la société pour garder la main face au géant des médias Vivendi qui a fait une entrée non sollicitée il y a deux mois. Le groupe familial Guillemot, qui regroupe l'ensemble des participations de la famille, détenait 16,63% du capital et 25,11% des droits de vote de Gameloft à la date du 30 novembre, selon un avis diffusé mercredi par l'Autorité des marchés financiers. Dans sa dernière déclarationà l'AMF, Vivendi avait déclaré détenir 15,98% du capital de Gameloft. Sous réserve que le groupe de médias ne se soit pas renforcé davantage depuis, la famille Guillemot redeviendrait ainsi premier actionnaire de la société. Ce renforcement au capital "résulte d'une acquisition d'actions Gameloft sur le marché" par Guillemot Brothers, société contrôlée à 100% par la famille Guillemot, et financée par sa trésorerie et des lignes de crédit bancaires, précise l'avis de l'AMF. Rappelons que Vivendi n'écartait pas l'option d'une prise de contrôle. Une manoeuvre qualifiée d'agression par le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot, déterminé à préserver l'indépendance de son groupe. Dans sa déclaration à l'AMF, les membres de la famille Guillemot réaffirment qu'ils "envisagent de poursuivre leurs achats en fonction des conditions de marché" et qu'ils "prendront les mesures nécessaires pour éviter une prise de contrôle rampante par des personnes qui pourraient remettre en cause la stratégie et la vocation mondiale de Gameloft au détriment de l'intérêt de la société et de tous ses actionnaires"

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par