Nestlé met un terme à un partenariat avec l'IAAF

Dans un mail à l'AFP, le groupe Nestlé a annoncé qu'il mettait un terme au partenariat qu'il avait avec la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). "Nous avons décidé de mettre un terme avec effet immédiat à notre partenariat avec le programme de l'IAAF pour les enfants (IAAF Kids Athletics programme)", a annoncé Lydia Méziani, porte-parole du groupe d'agroalimentaire. "Cette décision a été prise au regard de la publicité négative liée aux allégations de corruption et de dopage faite à l'encontre de l'IAAF. Nestlé finançait ce programme depuis 2012. "Nous pensons que cela pourrait avoir un impact négatif sur notre réputation et notre image", ajoute la porte-parole. Le retrait de Nestlé est un premier coup de semonce pour l'IAAF, mise à mal depuis plusieurs mois par des cas de dopage en Russie qui ont été couverts par de la corruption jusqu'au plus haut niveau de l'instance. L'IAAF a depuis suspendu la Russie de toute compétition internationale, alors que les jeux Olympiques de Rio -où l'athlétisme est le sport N°1- se déroulent dans six mois.

"L'IAAF est en discussions avec Nestlé concernant la dernière année de son partenariat de cinq ans portant sur le programme de l'IAAF pour les enfants", a reconnu l'IAAF dans un communiqué mercredi soir. Le programme de l'IAAF pour les enfants a été créé en 2005 et a permis d'initier à l'athlétisme plus de "15 millions d'enfants dans 76 pays", selon le texte de l'IAAF. "En 2016, ce programme envisage de s'étendre à 15 autres pays, pour 360 professeurs et 8640 éducateurs sportifs, avec 3 millions d'enfants concernés". Avec l'arrivée de Nestlé comme sponsor principal à partir de 2012, "l'IAAF a pu organiser en plus des cours pour les professeurs et les entraîneurs et cela a permis de toucher un plus grand nombre d'enfants", écrit par ailleurs la fédération internationale sur son site.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par