L’émotion = efficacité publicitaire

Ressentir "quelque chose" permet une mémorisation plus efficace. Et la joie est le premier moteur émotionnel. AOL et iligo ont mené une étude (1) qui place la mesure des émotions au coeur des enjeux d’efficacité publicitaire, en combinant la mesure passive des six émotions via la reconnaissance faciale (par webcam) à la mesure déclarative d’indicateurs de performance.

Emotion et mémorisation

Les résultats montrent que les réponses émotionnelles aux annonces sont plus influentes sur l'intention d’achat d'une personne que le contenu en lui-même. Et plus l’émotion générée est forte, plus la mémorisation du message est élevée.

La joie, premier « moteur émotionnel »

Créer un lien émotionnel avec les acheteurs, cela fonctionne toujours. Les observations ci-dessous, reposant sur l’étude de 8 spots publicitaires français, démontrent que l’émotion la plus représentée est la joie, dans 46 % des cas.

 (1) Méthodologie : enquête CAWI réalisée en ligne auprès de 300 répondants âgés de 18 à 60 ans, représentatifs des agglomérations de plus de 100 000 habitants, selon l’âge, le sexe, les CSP et les régions UDA, du 25 novembre au 2 décembre.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par