Ubisoft sur le point de quitter BETC?

Côté agences de pub, le vent semble tourner vite chez Ubisoft, sur fond de bras de fer entre la famille Guillemot et Vincent Bolloré, actionnaire d'Havas. En mai, le géant du jeu vidéo centralisait la création de la totalité de ses jeux, dont Just Dance, Watch Dogs, Assassin’s Creed, Far Cry, les Lapins Crétins et les licences à venir entre les mains de BETC qui récupérait alors un budget EMEA conséquent. Depuis, et bien qu'on ignore encore la répartition exacte des titres, il semblerait que la collaboration s'apprête à tourner court. Une rupture qui, si elle était confirmée, ne saurait être dissociée de la guerre qui se livre pour la prise de contrôle du 3ème acteur mondial du jeu vidéo par Vivendi. Côté agences, après compétitions discrètes, plusieurs enseignes dont BBDO, Buzzman, DDB ou encore Sid Lee auraient été chargées en décembre des diverses marques Ubisoft. Rappelons qu'avant cette centralisation chez BETC, celle-ci était en charge de Just Dance et Watch Dogs ; Assassin’s Creed était entre les mains de Sid Lee et Far Cry chez Grey. Les Lapins Crétins étaient eux sans agence. L'achat d'espace resterait lui géré par Mindshare qui vient tout juste de le reconquérir. "No comment" du côté de BETC, qui poursuit actuellement sa collaboration avec Ubisoft, tandis que ce dernier, contacté par la rédaction, reste silencieux.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par