5 points clés à retenir sur l’engagement mobile en 2020

Dans un contexte d’hyper compétition dans le domaine des applications mobiles, les éditeurs d’app doivent réussir à maximiser la rétention de leurs utilisateurs en leur proposant à la fois une meilleure expérience et plus de transparence sur l’usage de leurs données. 2020 sera donc marquée par un nouveau rapport de force entre utilisateurs et marketers, avec notamment l’entrée en vigueur d’une nouvelle législation en faveur du consommateur (CCPA) et la sortie récente des derniers systèmes d’exploitation Android 10 et iOS13. Une dynamique qui va impulser de nouvelles stratégies mobiles, basées sur la transparence et le partage de valeur.

1- Les marques doivent retrouver la confiance de leurs consommateurs

Selon une étude menée par Futurum Research, seuls 54 % des consommateurs ont confiance dans la capacité des marques à protéger leurs données. Après plusieurs scandales de fuites ou de violation de ces dernières, les consommateurs sont de plus en plus frileux et demandent plus de transparence et de choix sur leur utilisation.

L’entrée en vigueur de la loi RGPD en 2018 a ouvert la voie à d’autres législations en faveur du consommateur. Effectif le 1er janvier 2020, le California Consumer Privacy Act (CCPA) a pour objectif de protéger les droits des consommateurs de cet Etat, et promouvoir un meilleur respect de la vie privée, tout en améliorant la transparence de l’utilisation des données.

Prenant les devants cette année, Google et Apple ont sorti respectivement Android 10 et iOS 13. Ces deux nouvelles versions ont renforcé l'information sur les données partagées avec chaque application mobile. Les nouvelles options d'autorisation d'iOS 13 obligeront les marketers à se concentrer sur la valeur offerte aux utilisateurs mobiles en échange de la collecte de leurs datas de localisation.

2- Les notifications, un mode d'interaction à part entière

Devant le volume toujours plus important de notifications auxquelles sont soumis les utilisateurs, les marques doivent désormais s’attacher à sortir du lot en optimisant l’envoi de notifications.

Au-delà de la segmentation de leur audience pour adapter le message, les éditeurs cherchent désormais à comprendre et analyser le comportement de leurs utilisateurs pour tendre vers la notification “parfaite”.

Ainsi, on constate que la notion de notification “unilatérale” se transforme rapidement en notion de notification “bilatérale”. Cette tendance est poussée à la fois par Android et iOS qui offrent depuis quelques années aux développeurs la possibilité de programmer des actions dans les notifications. Ces dernières peuvent ainsi être personnalisées pour demander un avis à l’utilisateur ou lui permettre de répondre en direct à un conseiller.

L’évolution des interfaces utilisateurs tend doucement vers un “centre de gestion des notifications” avec historique. Certaines marques commencent même à analyser la sémantique des messages retournés pour anticiper une insatisfaction et agir en conséquence.

3- Les Progressive Web App aideront à augmenter la conversion en simplifiant l’expérience utilisateur

En 2020, les Progressive Web App auront le vent en poupe ! Cette alternative entre le site web et l’application mobile va séduire un certain nombre de marques grâce à de nombreux avantages dont :

- Son prix. En moyenne les PWA coûtent 5000€, à comparer aux apps multi-plateformes (Android et iOS) qui coûtent €25000 et les applications natives 50000€

- Sa simplicité d’accès. L’utilisateur n’a pas besoin de télécharger l’application

- Sa vitesse de chargement. Encore plus rapide que les sites web, l’utilisateur ne sera pas frustré par la latence des chargements des pages et peut fonctionner hors connexion

- Son référencement. Comme un site web, les PWA sont référencées sur les moteurs de recherche et ont la possibilité de travailler leur SEO pour optimiser leur ranking

Les PWA seront surtout utilisées par les petites applications, avant de se tourner vers les multiplateformes ou encore de créer leur native app lorsque leur audience sera suffisamment importante.

4- Traiter les données à un niveau local pour plus de réactivité et de privacité

Avec toujours plus de données récoltées par nos smartphones au travers des capteurs intégrés – accéléromètre, gyroscope, reconnaissance faciale… - le monde de la mobilité fait face à deux problèmes majeurs : le manque de protection des données et la latence. Le premier risque d’inférer des données sensibles et/ou personnelles en les fusionnant avec des algorithmes. Le second montre que la transmission stable et rapide des données est freinée, et ce, même avec l’arrivée de la 5G.

La solution consiste donc à traiter la masse de données directement au sein des terminaux des utilisateurs en mettant en place des solutions de type machine learning. Apple et Google mettent désormais à disposition des développeurs des frameworks dédiés permettant d’analyser et de traiter la donnée récoltée par les capteurs pour construire des modèles de manière locale, sécurisée et confidentielle au sein du smartphone.

Le dernier exemple en date est le cas de Sonos. En acquérant la start-up française Snips, la société américaine va désormais avoir sa propre intelligence artificielle et ne plus être dépendante du cloud computing, apportant ainsi une solution 100% respectueuse de la vie privée de ses utilisateurs.

5- Les catégories d’apps les plus attendues

- Les applications éducatives. Avec une expérience considérablement améliorée par les fonctionnalités vocales et la réalité augmentée, les applications éducatives sauront attiser la curiosité et l’engagement des utilisateurs mobiles.

- Les applications de streaming. Selon App Annie, en 2020 les consommateurs passeront 674 milliards d'heures dans les catégories de divertissement et Video Player sur Android. De nouveaux acteurs voudront obtenir une part de cette croissance comme Disney+.

- La montée en puissance des super applications. A l’image de WeChat ou Grab, les applications quotidiennes deviendront une suite de services pour répondre aux besoins des utilisateurs au-delà de leurs services de base : covoiturage, messagerie, paiement, livraison, etc.

- Les applications de santé. L'industrie des soins de santé possède le potentiel d'attirer plus de clients et de satisfaire leurs besoins de différentes façons : livraison de médicaments à domicile ou de consultation médicale en ligne.

(Les tribunes publiées sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas CB News)

 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par