Le CES en passe de devenir le CAR ELECTRONIC SHOW ?

Quand en Occident la mobilité se définit par le transport, en Asie elle se définit en mode de vie

Si les salons de l’automobile incontournables comme celui de Paris ou Francfort ont vu le nombre d’exposants, ou de visiteurs dans le cas de Frankfort, baisser drastiquement ces derniers temps (la dernière édition du Mondial de L’Auto à Paris avait été marquée par l’absence très remarquée des géants Volkswagen, Fiat, Ford, Volvo, Opel ou encore Nissan), la nouvelle édition du Consumer Electronic Show était plus que jamais le lieu où découvrir les nouveaux enjeux du secteur et les innovations qui vont guider, dans les années à venir, la définition des services de mobilité du futur.

Un hall entier était dédié aux innovations dans les transports ce qui s’explique en partie par la présence massive des constructeurs automobiles préférant exposer à Las Vegas leurs dernières nouveautés plutôt qu’à Paris, Frankfurt ou Genève. Au total près de 170 exposants de ce secteur ont investi les lieux pendant toute la durée de l’événement, un record !

Le cockpit fait sa révolution

Parmi les nouveautés de cette édition, l’une des plus notables était celle de Continental avec son Ac2ated Sound system qui rend les enceintes complètement obsolètes. Grâce à des matériaux qui permettent au son de rebondir partout au sein du cocktpit, le constructeur imagine une nouvelle manière de diffuser le son dans l’habitacle. De son côté Byton a présenté un tableau de bord entièrement digital qui n’est pas sans rappeler le film Minority Report de Spielberg. Bosch a lui présenté un visuer virtuel utilisant un écran LSD transparent et une caméra RGB embarquée qui permet d’éliminer les rayons de soleil qui viendraient gêner la vision du conducteur. En effet le système assombrit des sections de la visière virtuelle pour éviter les reflets avec environ 90% de la visière restant transparente à tout moment, pour une meilleure visibilité.

Les véhicules autonomes se perfectionnent

Si la voiture autonome doit encore faire face à un certain nombre de contraintes et de vérifications avant son arrivée définitive sur le marché, certains véhicules autonomes commencent à se frayer un chemin plus concret vers une utilisation bien réelle. C’est le cas notamment des camions ou des tracteurs. En effet un environnement clos et davantage d’expérimentations permettent à ces deux catégories de véhicules de coiffer au poteau la voiture autonome et plusieurs constructeurs ont présenté leur

Au registre des nouveautés les plus spectaculaires présentées cette année, le taxi volant de Hyundai n’a pas manqué de provoquer la curiosité des visiteurs. Partenaire d’Uber, Hyundai a dévoilé le design de son taxi volant au décollage et atterissage verticaux, un véhicule hypbrique électrique pour 5 personnes avec 6 ventilateurs à gaine inclinable.

Réinventer les modèles de transports pour réinventer notre place sur terre ?

Autre thématique centrale de cette édition 2020, la redéfinition même de la mobilité et des transports. Et dans ce domaine deux visions très différentes s’opposent. On a en effet pu voir une conception traditionnelle s’exprimer au sein de constructeurs automobiles occidentaux, qui tentent de faire évoluer la voiture grâce aux innovations digitales, et la conception asiatique, beaucoup plus prospective qui propose une alternative à la voiture. Face aux urgences démographiques et environnementales des pays asiatiques

Bien sûr, le CES reste le lieu des innovations dans l’univers de la tech grande public. La 5G était, comme on peut s’y attendre, au cœur de toutes les conversations, au même titre que les écrans pliables ou la sophistication des robots domestiques, qui toujours se parent de fonctionnalités à la fois plus essentielles à certains égards mais parfois terriblement inquiétante quant à l’utilisation de nos données personnelles. 

Mais la grande nouveauté de cette édition reste à la fois la place considérable qu’occupe le sujet de l’automobile, dans son acception la plus stricte et dans une relecture nouvelle, plus consciente des grands enjeux auxquels va devoir faire face l’humanité dans un avenir pas si lointain.

(Les tribunes publiées sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas CB News).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par