L’humain et la proximité, deux valeurs essentielles du monde à venir

Lundi 16 mars 2020, 20 heures. Près de 35 millions de Français sont devant leur poste de télévision. Un record. Le Président de la République annonce que le pays entre en confinement pour enrayer la propagation du COVID-19. À période exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Les 55 jours de confinement ont mobilisé notre aptitude, individuelle et collective, à nous adapter. À l’instar de maintes organisations, Mediapost s’est attaché à assurer la santé et la sécurité de ses collaborateurs, qui, comme la majorité des Français, ont saisi le sens des efforts qui s’imposaient à nous. Je crois d’ailleurs qu’aux millions de « merci ! » peuvent s’ajouter des millions de « bravo ! », tant la nécessité de nous adapter était grande.

Avec le déconfinement s’ouvre le temps d’après. Désormais, le « game changer » (comme l’a ainsi appelé Bruno Le Maire) qu’est le COVID-19 interroge notre capacité à rebondir. Parce que les conséquences de la crise du coronavirus sont nombreuses, qu’aucun secteur n’est épargné. Il ne fait nul doute que ce rebond ne sera pas aisé. Chacun sait que des entreprises affronteront dans les prochains mois des difficultés, que des business model et les emplois associés seront fragilisés. « Encore une vision négative de l’avenir », pourront rétorquer certains. Détrompez-vous ! Tout sauf pessimiste, je suis convaincue que la France, ses TPE, ses PME et ses grandes entreprises sauront réagir. C’est face aux obstacles que notre aptitude à la résilience est la plus forte.

À ce sujet, force est de constater que les visions sur le « monde d’après » se sont multipliées. Aux experts, journalistes et penseurs convaincus que les réponses à nos maux sont dans le monde ancien s’opposent ainsi leurs homologues, qui partagent leur souhait d’un monde nouveau où tout serait à réinventer. Si les débats qui s’en suivent sont légitimes, ils peuvent parfois omettre l’essentiel. L’essentiel c’est qu’ensemble, les Français ont traversé ces dernières semaines. L’essentiel c’est qu’unis, dans leurs quartiers, les Français ont fait preuve d’une générosité remarquable. L’essentiel c’est que solidaires, dans leurs communes, les Français ont soutenu les « héros du quotidien ».

« En quoi est-ce essentiel ? » me demanderez-vous peut-être. Parce que derrière cela, derrière le désir de tous de renouer avec les plaisirs de la vie se cachent deux véritables valeurs : l’humain et la proximité. Ces valeurs ne sont pas nouvelles. Pour autant, parce qu’elles ont trop souvent été oubliées, il me semble indispensable qu’elles soient au cœur de notre rebond, qu’elles éclairent nos choix futurs.

Cela doit être le cas en matière de communication, des marques et enseignes l’ont déjà compris. À cet égard, je crois profondément qu’aux enjeux de l’axiome « proximité-humanité » la complémentarité des médias sera la meilleure des réponses. Les solutions digitales, à la différence des SMS, permettront aux artisans et aux commerçants de stimuler le trafic dans leurs points de vente locaux. Ces solutions seront aussi un outil précieux pour rappeler les gestes barrières et de sécurité à adopter en magasin, tant pour protéger les clients que les salariés. Les solutions print quant à elles, à l’instar de l’imprimé publicitaire et leurs lots de promotions, permettront à des milliers de Français d’optimiser leur pouvoir d’achat dans un contexte particulier, et de retrouver le plaisir du catalogue, de sa prise en main, du partage en famille. Elles offriront aussi aux annonceurs l’occasion de contribuer à l’essor d’une consommation plus responsable en mettant en avant des produits de nos terroirs, des produits bio ou encore des produits de seconde main. 

Ainsi, c’est résolument optimiste sur l’avenir que je tiens à dire, au nom de l’ensemble des collaborateurs de Mediapost, que nous sommes déterminés à accompagner chaque TPE, PME et grandes entreprises. Nos solutions de communication locales, on et off line, efficaces et responsables, répondront à leurs attentes et aux défis d’un monde qui, quelle que soit l’idée que l’on s’en fait, aura bel et bien changé.

(Les tribunes publiées sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas CB News).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par