La côte d’Apple ou la valorisation de la communication

apple

L’annonce des résultats financiers d’Apple, communication financière orchestrée d’une main de maître, a offert à l’entreprise à la pomme une valeur sur les marchés plus importante que celle de tout le CAC 40 réuni. Plus qu’une conférence de presse, c’est toute une conception de l’entreprise où le marketing et la communication sont rois qui est récompensée.

Les métiers du marketing et de la communication au coeur de l’histoire et la stratégie d’Apple

Apple conçoit des produits de grande qualité où l’obsolescence vient davantage des envies consommatrices que de la défection des marchandises. L’expérience utilisateur n’est pas encore tout à fait égalée par ses concurrents : pour autant, cela n’explique pas l’engouement qui dure autour de cette marque.

Malgré les aléas économiques que l’entreprise a connus ces dernières années avec la guerre froide sino-américaine dont souffrent les entreprises informatiques d'un pays comme de l'autre, ses campagnes publicitaires onéreuses sont toujours omniprésentes. Tout chez Apple est pensé autour des métiers du marketing et de la communication. Chez les plus de trente ans, chacun se souviendra du frétillement des médias quand la rumeur d’un appareil qui révolutionnerait la téléphonie mobile se précisait, et de la conférence où Steve Jobs, devant un parterre de journalistes enthousiastes, présentait son premier Smartphone.

De Steve Jobs à Tim Cook

La communication de Steve Jobs tenait du récit ; d’une narration romancée de ses débuts dans un garage, de l’obstination d’un dirigeant, de l’homme de scène qui incarnait la marque à lui seul. Aussi, certains prédisaient la fin d’Apple au trépas du gourou. Pourtant, la marque à la pomme aura aisément survécu à son créateur avec l’arrivée de Tim Cook, même si cela aura demandé un temps de calage et une patte communicationnelle différente : moins dans l’émotion pour davantage de rationalité, mais toujours, dans une moindre mesure, incarnée.

La communication publicitaire d’Apple

Des premières campagnes aux résonnances hippies, des mémorables affichages pour l’IPod en deux couleurs aux photographies prises avec l’IPhone, les publicités d’Apple sont reconnaissables entre toutes, là où la concurrence est pourtant féroce. Les budgets investis en achats d’espaces sont tels qu’elles auront, quel que soit notre génération, marqué la nôtre, celle d’avant ou la suivante.

La valeur des métiers du marketing et de la communication

En ces temps incertains, où le contexte sanitaire a complètement mis à mal les investissements publicitaires, bien que ceux en communication institutionnelle semblent avoir été épargnés, peut-être que le CAC 40 pourrait jeter un coup d’œil du côté de l’Ouest américain. Si les métiers de l’industrie du marketing et de la communication pèsent en France près de 35 milliards d’euros, ce n’est sans doute finalement pas grand-chose en comparaison de ce qu’apportent aux organisations qu'ils accompagnent. La valeur ajoutée auprès des fleurons nationaux que les femmes et hommes du marketing et de la communication peuvent apporter n’est semble-t-il pas encore toujours comprise, d'autant plus par temps de crise.

Apple l’aura compris avant les autres, ce qui lui aura aidé à devenir l’entreprise la plus valorisée sur les marchés de l’ère contemporaine.

(Les tribunes publiées sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas CB News)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par