Les marques se veulent plus humaines

frolov

Le marketing d'influence a été bien évidemment touché par la pandémie COVID-19 et, comme beaucoup d'autres industries, a été confronté à une période d'incertitude sans précédent. Cependant l’usage des réseaux sociaux a augmenté et pour des raisons de coûts, les marques se sont volontiers tournées vers le marketing d’influence, laissant de côté la publicité traditionnelle.

Les effets de la pandémie sur l’industrie des influenceurs

Les conséquences de la crise sanitaire, sur le marketing d’influence, n’ont pas été aussi lourdes que dans d’autres secteurs. On peut même dire qu’il n'y a pas eu de baisse significative mais plutôt un ralentissement de la croissance cette année.

De nombreuses marques ont été considérablement touchées économiquement, et par conséquent ont dû couper leurs budgets publicitaires de façon drastique. D’ailleurs, selon l'enquête réalisée par Influencer Marketing Hub, 69 % des marques ont déclaré qu’elles allaient réduire leurs dépenses publicitaires en 2020.

Les plus importantes réductions budgétaires ont eu lieu en mars de cette année, mais la distanciation sociale a poussé les consommateurs à être plus présents en ligne:

"En temps de crise, les gens dépendent davantage des réseaux sociaux. Nous constatons une augmentation du trafic, en particulier dans les zones les plus touchées", a déclaré Mark Zuckerberg lors d'une conférence téléphonique. "Les gens veulent rester connectés tout en étant invités à maintenir une distance sociale et à éliminer la solitude."

Cibler de façon précise son audience

La relation entre les marques et les consommateurs a évolué considérablement depuis le début de la crise. Le changement des modes de consommation, l’environnement anxiogène et les effets du confinement poussent les marques à repenser le lien qu’elles entretiennent avec leurs audiences.

Les comportements ont changé, et l'utilisation des réseaux sociaux a considérablement augmenté depuis le confinement. Plus que jamais, les marques ont besoin de nouveaux outils afin d’établir un contact fort avec leur audience. Les influenceurs le permettent, ainsi il est désormais possible de créer une relation plus authentique entre les marques et leurs audiences. Les influenceurs, bien ciblés, permettent de crédibiliser une marque et d’apporter une dimension humaine à cette dernière. Le marketing d'influence est l'un des rares moyens dont disposent les annonceurs pour cibler leur audience, il y a donc une opportunité de croissance dynamique pour le secteur.

La communication des marques vers les consommateurs devient de plus en plus efficace car nous passons d'une ère de marketing d'interruption (où les annonceurs perturbent intentionnellement les activités des gens pour planter un message de marque dans leur subconscient) à une ère où la communauté et le bouche à oreille jouent un rôle beaucoup plus important et devient indispensable dans notre façon de vivre et de consommer.

Les influenceurs de demain

En 2021, le marketing d’influence continuera de croître.

Le travail se fera surtout sur la manière de collaborer avec les influenceurs. Il s’agira de les cibler avec beaucoup plus de précision. Les marques seront d’ailleurs davantage intéressées d’établir des partenariats sur le long terme, afin de créer un lien authentique avec leur audience. Le marketing d’influence sera basé sur les relations, plutôt que sur les transactions. On a d’ailleurs vu les marques s’assouplir et laisser une plus grande marge de manœuvre aux influenceurs autour du contenu créé et partagé sur leurs plateformes depuis la crise sanitaire.

La tendance vers les micros-influenceurs (5K - 20K followers) et nano-influenceurs (1K - 5K followers) se confirme. Ces derniers seront donc une cible essentielle du fait de leurs spécificités : des taux d'engagement plus élevés, une communication étroite avec leur public, et surtout un coût moins élevé.

Les marques porteront également leur attention sur la mesure et les performances de campagne. Elles feront appel à des services et des technologies afin de mesurer de près l'efficacité de leurs campagnes. Tracker les résultats d’une campagne devient de plus en plus primordial, dans un contexte de crise.

L’utilisation des budgets marketing se fera de manière encore plus prudente, et les marques accorderont plus d'attention au processus de contrôle des influenceurs (à la fois par les mesures, le contenu et la personnalité des influenceurs, afin de ne pas être impliquées dans des scandales qui pourraient nuire à leurs réputations).

(Les tribunes publiées sont sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas CB News).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par