Merci pour ces 13 ans CLM BBDO

Lauren Weber, Rosapark

Quel est le point commun entre Eram , Frederic Beigbeider, Apple, Fred&Farid, Kookai, Total, Jean Nouvel, Bertille Todelano et Vittel ? Ils ont tous de près ou de loin contribué à l’histoire et au succès de CLM BBDO

Quelle agence peut prétendre à un tel casting ? Aucune. Aucune Car CLM était une agence unique.

La plupart des publicitaires qui vous parleront de CLM vous parleront avant tout de Philippe Michel et pour cause, Philippe Michel  a formé, inspiré et influencé toute une génération de publicitaires et de créatifs français. Philippe Michel a donné une âme à la pub. Il était aussi visionnaire avec Kookai et ses kookaiettes, symbole d’un féminisme assumé ou encore Eram, défenseur du pouvoir d’achat des français .

 Moi j’ai envie de vous parler du CLM des années 2007 – 2019...

Le CLM de Valerie Accary. Le CLM  que j’ai connu. Celui ou j’ai grandi. Celui qui m’a donné envie de faire ce métier. J’ai eu la chance d’y croiser  plusieurs générations de publicitaires, tous patrons d’agence aujourd’hui : Gilles Fichteberg et Jean-François Sacco, Bertille Toledano, Matthieu ELkaim, MP Benitah, Benjamin Marchal, David Lecalabart , Anne de Maupeou, Olivier Lefebvre…Appartenir à la famille CLM c’était avant tout faire le choix de la création intelligente. Celle qui fait grandir les marques, celle qui plait. Même aux publiphobes. Travailler chez CLM c’était choisir une famille. Et faire le choix d’une agence bienveillante. Travailler chez CLM c’était aussi faire le choix d’une agence dirigée par des femmes et à l’époque c’était très avant-gardiste.

Travailler chez CLM c’était partir à Cannes et revenir avec un excédent bagage.

Travailler chez CLM c’était apprendre, s’amuser, rire, pleurer, râler,  détester et aimer … La vie chez CLM c’était le contraire de l’ennui.

Aujourd’hui CLM ferme mais l’âme de  CLM ne meurt pas.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par