Le coup d’éclat de The Blaze sur la Croisette

Le 25/06/2017 à 20:21 par Anne-Lise Carlo

Cela aurait dû être le Grand Prix français de cette semaine cannoise mais tous les cas déposés par Iconoclast aux Cannes Lions, cette année, l’ont été par leur entité américaine. Résultat, c’est aux Etats-Unis que revient la pépite créative totalement « made in France » mise en compétition, le clip vidéo « Territory » du duo électro The Blaze (managé par Manu Barron chez Savoir Faire et signé sur Animal63). Ce vendredi 23 juin, l’opus a ainsi remporté le Grand Prix de la catégorie Film Craft, remportant l’adhésion du jury face au favori anglais « We’re the superhumans » produit par Blink et Channel 4 pour les Jeux paralympiques. La veille déjà, le clip de The Blaze produit par Mourad Belkeddar, co-fondateur d'Iconoclast, avait été porté aux nues par le « Saatchi & Saatchi’s New Directors’ Showcase » et avait remporté un Silver Screen aux Young Director Awards.

Ce clip est une longue narration de plus de 5 minutes réalisée par les Français Jonathan et Guillaume Alric. Ces deux cousins ont visiblement un talent certain pour raconter des histoires qui résonnent à la fois justes et différemment. Un retour au pays, au « territoire », dans les larmes, la culpabilité et la nuit. Voilà comment démarre le film dans lequel l’émotion affleure à chaque plan teinté de réalisme social et de poésie : de l’atmosphère d’Alger la blanche aux rapports familiaux lorsque le temps a passé, en passant par l’amitié masculine. Sur le tournage, une équipe de pointures du cinéma est venue seconder les jeunes réalisateurs : Philippe Elkoubi, directeur de casting, Benoit Soler, chef opérateur et Loïc Andrieu, steadycamer. Enfin, le jeune acteur Dali Benssalah complète le tableau avec un jeu parfait.

Sur Internet, à la suite d'un tweet du réalisateur français Romain Gravas évoquant le clip, la Toile s'enflamme et notamment aux Etats-Unis, le réalisateur de cinéma Barry Jenkins. Le "New York Times" et "The Guardian" ont également relayé le clip. 

Le président du jury cannois de cette catégorie, Robert Galluzzo, fondateur et producteur exécutif de Finch Australia, a reconnu que si cela peut paraître « un peu étrange » de choisir une vidéo musicale plutôt qu’un contenu à visée publicitaire pour le Grand Prix, le jury était tout simplement tombé trop amoureux de « Territory » pour ne pas le primer. Et ne l’oublions pas, les clips vidéo ont toujours fait avancer la publicité qui s’en est beaucoup nourrie. « Le casting est étonnant, la cinématographie glorieuse, la piste musicale incroyable, la réalisation superbe », a résumé Robert Galluzzo visiblement comblé par son choix. Avec son précédent clip « Virile », The Blaze avait déjà marqué les esprits. 

En photo, ci-dessus : Robert Galluzzo, Charles-Marie Anthonioz (co-fondateur d'Iconoclast), et Nicolas Lhermitte (co-fondateur d'Iconoclast), lors de la remise des prix. 

Voir le clip : 


Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire