Babel et BVA lancent Hi et parient sur l’intelligence humaine

Le 22/11/2018 à 18:18 par Frédéric Roy

« Quand tout converge, tout finit chez Google et Facebook ». Face à la montée en puissance de l’intelligence artificielle, Laurent Habib, le fondateur et président de Babel parie sur l’intelligence humaine. Premier fruit du rapprochement entre l’agence et le groupe BVA, la nouvelle entité est opportunément baptisée Hi pour Human intelligence. La création du cabinet répond à un constat : les impasses des transformations trouvent trop souvent leur origine dans des projets qui n’ont pas été pensés à partir des hommes et pour les hommes. Les facteurs d’adhésion, d’appropriation et de mise en mouvement des clients et collaborateurs y sont traités en dehors de la définition de la stratégie, au lieu d’être l’objet même de la stratégie.  Pour Laurent Habib, « Hi » repose sur la conviction que seule l’intelligence humaine est en mesure de dessiner des chemins, à la fois profondément ancrés dans l’identité de l’entreprise, différenciant et véritablement désirables pour les clients, les collaborateurs et les citoyens. En prenant appui sur cette intelligence humaine, cette faculté des individus à s’approprier les changements, générer des idées, indiquer les conditions d’acceptation des transformations, « Hi » crée et fait vivre la singularité dans les stratégies des entreprises, pour les rendre inspirantes, positives et entraînantes ». La structure intervient à trois niveaux : expression de la vision  appropriation interne de la transformation  déploiement dans le marketing. L’ambition est d’importance puisque Laurent Habib vise les 5 millions d’euros de marge brute en 2019.

Côté ressources humaines, « Hi » est un collectif de spécialistes à forte séniorité, experts des transformations de grands groupes français et internationaux. Cette équipe est constituée sur la base de deux acquisitions et de recrutements externes par Babel.  La structure intègre donc Talk The Walk, cabinet de conseil spécialiste de l’accompagnement en communication de dirigeants en période de transformation dirigé par Julie Lattes, et Egonomics, cabinet dédié au marketing comportemental, mêlant études marketing, sciences cognitives et design, créé et dirigé, par Cédric Ghozzi.  Par ailleurs, Pierre Sitbon, jusqu’à présent président d’Eventually Partners, et Claire Pagès, ex McKinsey&Company rejoignent Hi. Du côté de BVA, deux directrices générales adjointes rejoignent le comité exécutif pour, notamment, faciliter l’intégration et la structuration des différentes offres de BVA. Elles participeront au développement de « Hi », aux côtés d’Édouard Lecerf et de Laurent Bernelas : Cécilia Ragueneau, ancienne DG de RMC, Dominique Levy Saragossi ancienne présidente du directoire de L’Obs.

 

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°72-décembre 2018 - janvier 2019

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire