Une BD numérique pour la campagne de recrutement de l'Armée de l'Air

Le 14/11/2017 à 15:48 par Amelle Nebia

Eric Huc, directeur de création chez Havas Paris, décrypte la deuxième prise de parole de la campagne "Aviateurs, histoires vraies" pour l'Armée de l'Air. Une bande dessinée numérique signée par deux auteurs : Vincent Malgras et Camille Prieur.

"Une campagne de recrutement, c'est également une campagne d'image" précise Eric Huc, directeur de création chez Havas Paris, "pour l'Armée de l'Air nous avons, en juin dernier réalisé cinq portraits d'aviateurs sous forme de documentaire". Dans ce corps de l'Armée, tous ceux qui y travaillent, sont appelés aviateurs : des mécaniciens, aux pompiers en passant par les pilotes, les tireurs d'élite ou les cuisiniers. "C'est un corps très technique et sans doute celui qui attire le plus les jeunes" continue Eric Huc, "l'Armée de l'air rime avec toujours avec aventure dans l'imaginaire collectif. La culture cinématographique, la bande dessinée portent les codes de cette "élite". Nous avons décidé, cet automne, d'utiliser également la bande dessinée digitale pour poursuivre notre série de portraits". Une narration assez sobre, respectueuse du genre du 9ème art, signée de deux auteurs Vincent Malgras et Camille Prieur, primés cette année au Festival international de la bande dessinée à Angoulême. "Pour cet exercice, j'ai souhaité ne pas trop en faire côté effets spéciaux digitaux. A part quelques gifs qui rythment l'histoire, nous sommes fidèles aux codes du genre bédéiste. Ce n'est surtout pas un jeu vidéo. Le traité est sobre, parce que le propos est sérieux". 

3 000 recrutements

L'Armée de l'air a besoin de recruter plus de 3 000 personnes par an d'ici à 2020 dans 50 métiers différents (dans l'aéronautique, l'opérationnel et les fonctions supports). Des profils allant d'un niveau troisième à bac+5 avec ou sans expérience. "Peu de gens savent qu'il est possible de devenir pilote de chasse avec un bac en poche" continue Eric Huc "l'angle choisit pour la campagne "Aviateurs, histoires vraies" se situe sur le terrain de l'engagement et de la réalisation personnelle et collective. Nos portraits sont à hauteur d'hommes et de femmes. La défense de la patrie est sous entendue, elle n'écrase pas d'emblée les futurs candidats à ces carrières". Depuis le gain du budget de l'Armée de l'air, il y a un an, les équipes créatives d'Havas Paris, ont recueilli une centaine de récits. "Des histoires très visuelles" conclut le directeur de création "impossible à raconter fidèlement par un film. Le dessin nous est apparu comme une option surtout pour les jeunes". La bande dessinée numérique est lue par 29% des lecteurs de BD classique âgés de 18-24 ans. Aujourd'hui 80% des nouveautés, 74% du fonds récent (et la moitié du fonds plus ancien) sont disponibles au format numérique sur ebook ou en streaming.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°63-Décembre 2017-Janvier 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire