Facebook engagera en 2019 de nouveaux investissements importants

Le 31/10/2018 à 15:53 par Thierry Wojciak

Facebook a prévenu : 2019 sera « une nouvelle année d'investissements importants » pour le réseau social alors que le ralentissement de sa croissance allait se poursuivre, après avoir déjà confirmé une décélération dans ses résultats du troisième trimestre. Les investissements à venir seront largement consacrés à des technologies et des recrutements destinés à purger le réseau, confronté à de nombreuses polémiques, de ses contenus problématiques (appels à la haine, désinformation, spams, manipulation politique), mais aussi dans la vidéo ou à la réalité augmentée, deux axes de développement du groupe, ont précisé ses responsables, après avoir publié des résultats décevants en termes de chiffre d’affaires et d'usagers. Marc Zuckerberg a aussi indiqué que le groupe était en phase de transition entre « la priorité au fil d'actualité » et « la priorité pour les Stories », mais que ce changement « ne s'était pas révélé aussi facile qu'(il) ne l'espérai(t) ». Si les stories, qui contiennent des publicités, marchent très bien sur Instagram et WhatsApp, cela est « plus lent » sur Facebook, a-t-il précisé. Comparant cette période de transition avec celle vers le mobile il y a quelques années, Mark Zuckerberg a prévenu que cela pourrait aussi peser sur la croissance. Les gens « aiment de plus en plus » les contenus éphémères, a précisé le patron fondateur, mentionnant aussi le succès de ses messageries Messenger et WhatsApp. Le directeur financier David Wehner a quant à lui prévenu que le ralentissement de la croissance du chiffre allait se poursuivre.

Un ralentissement de la croissance

Ainsi, au 30 septembre, Facebook avait-il 2,27 milliards d'utilisateurs mensuels actifs (+10%), moins que les 2,29 milliards anticipés par les marchés qui scrutent tout signe de faiblesse du réseau. Il en avait 2,23 milliards fin juin. Le nombre d'utilisateurs quotidiens est aussi en-deçà des attentes, à 1,49 milliard contre 1,51 attendus. Son chiffre d'affaires est, à 13,72 milliards de dollars, en hausse de 33% par rapport au troisième trimestre de 2017, confirmant le ralentissement de sa croissance qui était encore de 42% au deuxième trimestre. Le réseau social a dégagé un bénéfice net de 5,14 milliards de dollars, en hausse de 9%, un rythme là encore bien inférieur au trimestre précédent quand la progression atteignait 31%.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire