Le CNnum à la recherche d’un nouveau président

Le 19/12/2017 à 15:55 par Thierry Wojciak

Une semaine. C’est le temps qu’aura duré le mandat de Marie Ekeland à la présidence du Conseil national du numérique (CNnum). Dans la tourmente depuis l’annonce de sa composition avec notamment la présence contestée de la militante féministe et antiraciste Rokhaya Diallo, la toute nouvelle présidente a finalement présenté sa démission mardi après que le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi lui a demandé de revoir sa copie. Dans une interview accordée au Figaro, le secrétaire d’Etat, lui-même président du CNnum entre 2016 et 2017, indique que la nouvelle composition de l’instance devrait être connue « avant le début de l’année 2018 ». Pour lui, enfin, le CNnum n’est pas « une association, un parti politique ou un lobby (mais) doit être proche du gouvernement pour (…) orienter, et le gouvernement lui fait confiance sur ces sujets ».

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire