Netflix veut séduire un tiers des foyers français d'ici 5 à 10 ans

Le 01/09/2014 à 16:42 par Thierry Wojciak

Netflix qui se lance le 15 septembre prochain en France, espère "séduire globalement un tiers des foyers d'ici cinq à dix ans", déclare  son patron Reed Hastings dans une interview au Figaro de lundi. C'est notre « objectif, partout où nous nous implantons », a-t-il affirmé. Interrogé sur le seuil de rentabilité pour la plateforme, le président-directeur général de Netflix estime qu'"aux États-Unis, comme dans la plupart des pays, le point d'équilibre se situe autour de 10% des foyers". Un niveau qu'il espère atteindre d'ici "entre deux et cinq ans". Évoquant l'installation du siège social à Amsterdam  - et non pas à Paris, ce qui lui évite de financer la création hexagonale -  Reed Hastings fait valoir qu'Amsterdam avait "une position centrale". Mais il assure vouloir "soutenir la production française". Le groupe a en effet annoncé fin août qu'il allait produire en 2015 sa première série française, "Marseille", l'histoire d'une bataille "au couteau" pour la mairie, qui sera diffusée partout où Netflix est implanté. "Notre intention est de développer des productions françaises qui puissent séduire le monde entier", selon  Reed Hastings.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°72-décembre 2018 - janvier 2019

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire