ACCEDER DIRECTEMENT AU SITE CB NEWS

Pub vidéo premiium sur Facebook : top départ

Le 20/05/2014 à 18:51 par Carole Soussan

Après des tests et retests aux Etats-Unis, la publicité vidéo premium de la plateforme est lancée dans plusieurs pays. La France, l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Japon et le Royaume-Uni sont du nombre.

Des mois que l’information agite le landerneau publicitaire. Des mois que la plateforme teste le concept aux Etats-Unis pour « limiter l’intrusion » et faire les choses le plus soft possible. Des mois que ces fameux nouveaux formats soulèvent la controverse avant d’avoir vu le jour. C’est officiel : hier à 19 heures Facebook a annoncé l’arrivée des fameuses publicités vidéo Premium et de nouveaux outils d’analyse vidéo, les Statistiques vidéo, en France et dans plusieurs pays. Pas la peine de se précipiter pour savoir qui sera la première marque à s’essayer : on ignore encore tout des annonceurs français. Aux Etats-Unis, le premier annonceur est Unilever pour sa marque Dove. 

Tout commença en…

C’est en mars que les publicités vidéo premium ont débarqué aux Etats-Unis « afin de permettre aux annonceurs de toucher une audience large grâce à des contenus vidéo de grande qualité sur Facebook ». Aujourd’hui, ce nouveau format est déployé sur d’autres marchés. Selon les responsables de la plateforme, ces formats permettent aux marques « un nouveau moyen de générer de l’engagement au travers d’une expérience enrichie ». Intégrées au fil d’actualité, elles se déclencheront automatiquement sans le son lorsqu’elles seront visibles à l’écran. D’une durée maximale de 15 secondes, la vidéo sera intégrée à un carrousel présentant une ou deux autres vidéos plus longues. La mise en place de ces publicités sera progressive au cours des prochains mois, Facebook le dit à nouveau : «nous resterons attentifs à la manière dont les personnes interagissent avec ces contenus. Ce déploiement restreint nous permettra également de nous concentrer sur un nombre limité d’annonceurs et de garantir des campagnes de grande qualité, afin de créer la meilleure expérience possible sur Facebook ». C'est maintenant Pinterest qu'on attend, la plateforme reprise par Facebook ayant aussi annoncé la monétisation de son audience avec des "épingles" haut de gamme.

Qui que quoi dont où

Impossible de lancer ces nouveaux formats sans pouvoir dire aux annonceurs ce qu'ils rapportent réellement, like ou pas like? Alors, pour leur permettre de mieux analyser les interactions avec leurs campagnes vidéo, les nouveaux outils de mesure vidéo intégrés aux statistiques de page et au festionnaire de publicité permettront de savoir combien de fois les vidéos ont été vues, combien d’utilisateurs uniques les ont lancées, ainsi que la durée moyenne de visualisation des vidéos ou encore leur taux d’abandon en cours de lecture. 

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
  1. Avatar Ahixe - Le 21/05/2014 à 09:15 Signaler un abus

    Petite coquille dans cette phrase: "C'est maintenant Pinterest qu'on attend, la plateforme reprise par Facebook ayant aussi annoncé la monétisation de son audience avec des "épingles" haut de gamme."

    Pinterest est (encore) indépendant de facebook. Ils sont bien en phase de monétisation et ils ont recruté Tim Kendall, l'ancien responsable de la monétisation de Facebook début 2012.

    C'est la monétisation d'Instragram (racheté 323 millions de dollars par facebook) qu'on attend maintenant car ce réseau social basé sur les photos est encore vierge de publicité et il a été cité dans l'accord Facebook - Publicis.

Dans le mag

N°36-Décembre 2014

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire