Quatre tendances pour le gaming en 2019

Le 06/12/2018 à 14:37 par Amelle Nebia

Fabien Gaëtan, creative strategist de We Are Social a identifié quatre tendances issues de l'écoute sociale qui dessine ce que sera peut-être le gaming l'année prochaine.

Le pôle social intelligence de l'agence We Are Social a identifié quatre tendances de l’univers du gaming* pour l'année prochaine. Fabien Gaëtan, creative strategist et expert gaming de l'agence, explique que "l'idée est de comprendre comment les acteurs de ce secteur ou les annonceurs peuvent créer de l’engagement avec cette culture". 

1 - Cosplayers / Gamers Fashion

Les développeurs ont trouvé de nouvelles façons d’activer le porte-monnaie des gamers. Dans les jeux vidéos, les “skins” (habillages de personnages payants) sont devenus la nouvelle monnaie d’échange. Cette prolifération de skins offre aujourd’hui une palette de costumes et de cosplay toujours plus créatifs. Avec l’intérêt grandissant du cosplay, la communauté gaming s’ouvre à de nouvelles pratiques et cultures, qui dépassent l’écosystème digital, qu’ils peuvent vivre dans la “vraie vie”. Photos, vidéos, mises en scène… les gamers revêtent leurs plus beaux costumes de personnages emblématiques de jeux vidéos. Cette tendance sert également de pont pour toucher d’autres communautés variées, telles que celles du makeup, art&craft ou encore de la mode. Costumiers, décorateurs, artisans, artistes maquillage, designers se retrouvent souvent tous ensemble pour joindre leurs forces et expertises autours de pièces de cosplay. Les marques commencent à se saisir de cette opportunité : Renault Sport et We Are Social par exemple ont créé lors de la dernière Paris Games Week le premier cosplay F1 Team Vitality pour célébrer leur équipe de Esport présente à la convention. Les fans ont pu découvrir ce cosplay pour le concours du salon et Renault Sport s'est ainsi assuré d'une présence de marque auprès d’une communauté d’outsiders

2 - Les nouvelles icônes

La communauté gamers a aujourd’hui de nouvelles égéries. Les stars de cet univers ont changé de rôles pour créer un paysage d’influenceurs très variés. Il y d’abord les Esporters. Des joueurs professionnels, connus et reconnus pour leurs talents et victoires en compétition. Des joueurs comme Gotaga ou les membres de la team Solary sont toujours très présents et créent la conversation sur les réseaux sociaux. Les marques désormais approchent ses personnalités et lancent des dispositifs très proches de ceux des autres sports compétitifs : sponsoring, giveaways et représentations. Les streamers - casters, quant à eux, ne sont pas tant reconnus pour leurs skills de gamers professionnels mais plutôt pour leurs capacités à divertir et amuser leurs audiences tout en jouant. Ils sont joueurs sur plusieurs licences à la fois et vont souvent suivre les tendances et sorties de jeux pour proposer des contenues variés à leurs audiences. Ces streamers, à l’image de Brawks / Broken (Vitality), Trinity (Lestream) ou encore Zerator, collaborent souvent avec des marques pour des giveaways, des opérations spéciales, des activations, hosting d'évènements ou casting de compétitions… Enfin, les outsiders sont des personnalités qui ne sont pas connues en premier lieu pour appartenir à cette communauté gaming, mais qui sont passionnées de jeux vidéos. Ils font vivre la communauté et la représentent d’une autre manière, comme par exemple les acteurs de films pour adulte Nephael ou Manuel Ferrara qui diffusent de manière régulière des sessions de stream de jeux vidéos sur Twitch, ou encore de célèbres footballeurs et autres personnalités Youtubers.

3 - Digital & IRL 

Loin des clichés passéistes des joueurs “no-life” cloîtrés dans leurs caves à jouer toute la journée, les gamers se montrent comme une communauté vivante à la recherche d’expériences IRL, mêlant les univers des jeux vidéos et des nouvelles technologies, pour vivre un moment social autour de leur passion. Les marques, licences de jeux ou développeurs qui ont su émerger sont ceux/celles qui proposent des expériences réelles à partager sur les réseaux sociaux. Fortnite a fait sensation à la dernière Paris Games Week en installant une tyrolienne sur son stand, en embauchant des Cosplayers et encore en mettant en scène des performances d’influenceurs et des challenges de danse, devenus maintenant record du monde. Guild Wars a également joué la carte de la photo souvenir à partager pendant le salon, en créant un photo-shoot d’une représentation grandeur nature d’un animal fantastique présent dans le jeu.

4 - Free Is King

L’économie du “free to play” se fait ressentir dans les conversations sur les réseaux sociaux.  Alors, comment aborder les gamers en 2019 ? Les marques l’ont compris, notamment à la dernière Paris Games Week. Pour attirer l’attention des fans de jeux vidéo, il faut être généreux : goodies, t shirt - exclusivités… La communauté gaming est exigeante, ne se déplace pas pour rien et est moins “spectatrice” que d’autres publics de conventions, comme celui du Mondial de l’Automobile par exemple. Les marques les plus présentes dans les conversations sont celles qui offrent le plus de cadeaux, à l’image de Logitech (jeux concours, giveaways, goodies…) ou encore de Playstation (qui a distribué des casquettes et des tabourets pliables aux couleurs de la marque pour les files d’attentes souvent interminables, s’assurant une présence visuelle partout dans le salon). Toutes les excuses sont bonnes pour obtenir RT & follow et ainsi, émerger dans les échanges sur les médias sociaux.

*Méthodologie : écoute et analyse quanti et quali des conversations sur Twitter et Instagram pendant la dernière Paris Games Week des hashtags et des mots les plus engageants ou les plus utilisés pendant cette période.

 

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire