Infographie : les professionnels du marketing et l’Intelligence Artificielle

Le 21/10/2018 à 11:39 par Thierry Wojciak

71% des professionnels du marketing indiquent que le sujet de l’Intelligence artificielle (IA) est abordé dans le cadre de leurs activités tandis que seuls 14% avouent ne pas en avoir ou très peu entendu parler, selon une étude réalisée par Golem.ai, société qui a développé une IA de « compréhension du langage naturel explicable ». Réalisée auprès de 110 marketeurs du 1er juin au 10 septembre 2018 (108 répondants), l’enquête relève que 42% des répondants estiment en avoir une connaissance moyenne, 30% une bonne ou très bonne connaissance et 29% insuffisante ou très insuffisante. Pour ces marketeurs interrogés, l'IA la plus familière est le Machine Learning (53%) suivi du traitement du langage automatique (41%) et du Deep Learning (39%). En revanche, 87% ignorent ce qu'est l'IA explicable et 68% ce qu'est le Computer Vision.

L'expérience client au coeur...

Côté objectif, le panel consulté indique que parmi les premiers objectifs d'utilisation d'IA en marketing figure l’amélioration de l'expérience client (75%) devant la personnalisation/individualisation des messages (70%) ou encore la compréhension des comportements des consommateurs (65%). Viennent ensuite les opérations de traitement de la data avec l’exploitation des données des réseaux sociaux (61%) ainsi que le traitement de plus de données (60%). L’IA prédictive semble pour sa part moins séduire les marketeurs. Elle ne recueille que 45% des suffrages.

Le chatbot plébiscité

Enfin, parmi les outils dotés d’IA d’ores et déjà utilisés par les professionnels du marketing, le chat bot figure en tête (40%) devant la data visualisation (31%, l’analyse de texte (26%), les objets connectés (26%) et les assistants virtuels vocaux (23%). A l’horizon 2 ans, les marketeurs assurent qu’ils auront intégré dans leur process des outils tels que le chatbot (74%), l’analyse de texte (60%), la data visualisation (59%), les assistants vocaux (54%) et les objets connectés (52%).

Le RGPD : une "entrave"...

Par ailleurs, selon l’enquête, 71% des personnes interrogées estiment que l'IA va permettre d'être plus performant et fiable (grâce à ses capacités d'analyse et de prédictif) alors que 67% soulignent que l'IA va permettre de créer de nouveaux produits/services et qu'elle va libérer du temps en accomplissant des tâches sans valeur ajoutée à leur place (59%). Et même, à 52%, qu'elle va remplacer des emplois peu qualifiés. Toutefois, seuls 25% des professionnels du marketing indiquent être quasiment tout à fait d'accord avec le fait que l'IA va déshumaniser les rapports avec les clients/prospects. Parmi les freins au développement de l’IA : la culture d'entreprise (79%) ainsi que le coût des solutions incluant l'IA (48%). 25% des marketeurs voient en outre "le RGPD et autres réglementations" comme une entrave au développement de l'IA.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire