LA BIBLIO DE CB : La Fin des Rentiers, de Thierry Jadot

Le 17/11/2016 à 14:45 par Xavier Dordor.

Grand amateur de photos, Thierry Jadot connaît aussi le poids des mots. Il le montre sciemment dans son deuxième ouvrage, sur la digitalisation de la société, dès l’énoncé du titre « La fin des rentiers », et son sous-titre : « Et si le numérique nous rendait tous souverains ? ». Rentiers, souverains,… des mots choisis, lourds et interpellants, pour un livre à caractère sociétal, politique, volontairement engagé dans la révolution numérique. Opportunités et autonomie seront les traductions marketing et le message global que l’auteur veut délivrer sur la société numérique du futur restera très (trop ?) positif. Il fait la guerre aux « sachants » et autres experts qui ne détiennent plus ni pouvoir durable ni légitimité up to down, et propose l’alternative de l’intelligence et de la liberté individuelle. Enfin, il met en garde les possédants et souligne tout l’intérêt de l’économie de partage collaborative, en rappelant que le partage en économie ne date pas de la révolution digitale.

Puis, Thierry Jadot part en croisade sur quatre thèmes essentiels : la technologie qui contribue à un renouveau de la vie sociale (il insiste sur les nouveaux rapports entre ville et périphérie). Deuxième pitch : le digital power qui redistribue les cartes de la géopolitique mondiale (« l’Occident perd-il le monopole de l’influence ? »). Troisième pitch : le talent et le travail. Depuis déjà quelques dizaines de pages, le livre de Thierry Jadot glisse progressivement de l’analyse aux propositions concrètes sur le système éducatif, la formation, le droit du travail, …pour promouvoir l’autonomie et l’égalité des chances face au numérique afin que cette révolution n’engendre pas à nouveau des privilèges et donc de nouvelles rentes. Il prône une entreprise plus inclusive comme cellule de redéploiement de l’individu dans la société à coté des pouvoirs publics. Quatrième et dernier pitch : les médias et les marques, partie  finalement peu développée. Concernant les premiers, il milite pour une redéfinition des rapports entre diffuseurs et producteurs et regarde avec envie la convergence rendue enfin possible par le digital.

Thierry Jadot est un acteur militant de cette troisième révolution industrielle et cet essai décrit son système de pensée. Utopique parfois, positif la plupart du temps, mainstream souvent mais incisif dans l’argument. Un livre bien édité, largement sourcé, qui se lit agréablement. A interroger aussi par plongées successives sur les sous titres thématiques (ceux en italique plus que ceux en gras qui sont plus flous) pour alimenter des réflexions ou nourrir des présentations à caractère sociétal.

Edition Débats Publics où  Thierry Jadot a déjà publié  « L’été numérique » (2014)

Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire