Coca-Cola France accélère sa diversification

Le 20/04/2017 à 12:31 par Amelle Nebia

Depuis une semaine à la tête Coca-Cola France, François Gay-Bellile rêve déjà d'un scénario "à la japonaise". A savoir un chiffre d'affaires des softs classiques de la maison mère (Coca-Cola, Fanta, Sprite) ne pesant "que" 25% des ventes. Le reste étant réalisé par des thés, des cafés, des eaux ou encore des soupes. Une stratégie de diversification déjà engagée également en Corée, en Turquie, en Argentine. La France, elle, réalise 90% de son CA sur les softs classiques. Le nouveau président, présentait jeudi 20 avril, la stratégie du groupe en France au sein du Soft. Un lieu dédié à la marque Coca-Cola installé dans le neuvième arrondissement de Paris jusqu'au 7 juin prochain. "Nous avons bâti une stratégie en trois points. Diversification de l'offre sur des segments où nous ne sommes pas encore présents, évolution des recettes notamment avec moins de sucres et plus de naturalité et multiplication des formats" explique François Gay-Bellile. Le groupe compte lancera une nouvelle boisson chaque année en France d'ici à 2020. Première à ouvrir le bal dans quelques : Honest. Une boisson bio à base de thés et de plantes infusées. Un segment en croissance de "16% en valeur en 2016" selon le président de Coca-Cola France. Le thé comme un soft existe sous d'autres noms dans le monde : Fuze aux Etat-Unis ou Ayataka ou encore Sokendicha au Japon. Honest est déjà lancé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Après 17 ans passés à l'étranger, pour le groupe d'Atlanta, notamment au Japon, aux Etats-Unis, en Chine ou encore en Suisse, il compte importer les bonnes idées venues d'ailleurs pour redonner du souffle au groupe.

Petits formats et sucre

"Les petits formats comme la bouteille de 1 litre ou les mini canettes, comme celles que l'on distribue dans les avions, représenteront les deux tiers de la croissance de nos marques d'ici à 2020" poursuit-il, "la France est en retard sur la diversification des formats" poursuit-il, "nous allons lancer une campagne de communication cet été pour soutenir le lancement de ces nouveaux formats plus petits qui collent à la réalité des usages et de la démographie". Enfin, le groupe entend réduire de 10% la teneur moyenne en sucres ajoutés d'ici à 2020. 

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°63-Décembre 2017-Janvier 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire