USA : CBS toujours en guerre avec son actionnaire principal

Le 16/05/2018 à 23:23 par Frédéric Roy

La chaîne de radio-télévision américaine CBS et son actionnaire principal National Amusements (NAI) ont de nouveau affiché leurs vifs désaccords mercredi au sujet du rachat du premier par le groupe de médias Viacom, à la veille d’un conseil d’administration extraordinaire de CBS. La chaîne cherche à empêcher NAI, également actionnaire majoritaire de Viacom, d’imposer une fusion entre les deux groupes, et a même déposé plainte récemment contre NAI pour bloquer le projet. Le conseil d’administration de CBS, dont le P.-D.G. est Leslie Moonves, doit tenir une réunion extraordinaire jeudi au cours de laquelle il doit décider du versement d’un dividende exceptionnel, sous forme d’actions portant droit de vote, ce qui aurait pour effet de réduire la proportion des droits de vote de NAI au sein de CBS de 79 % à 17 %. Mercredi, NAI a indiqué avoir demandé au conseil d’administration de CBS de modifier ses règles internes de façon à ce que toute décision concernant le versement de dividendes soit validée par une "super-majorité" au conseil, ce qui revient de facto à bloquer le versement prévu par CBS. "NAI estime que l’action irresponsable engagée par CBS (sur le versement du dividende) a déclenché une série d’événements qui posent des risques importants pour CBS. Compte tenu de l’importance de cette menace, NAI s’est vu contraint de prendre cette mesure pour protéger sa position tout en diminuant aussi la possibilité d’autres (menaces) sur CBS", écrit NAI, véhicule financier de la famille du magnat des médias, Sumner Redstone. CBS a répliqué dans la foulée, estimant que la tentative de NAI pour bloquer le versement du dividende "démontre d’autant plus que nous n’avions pas d’autre choix que de porter le dossier devant la justice […] pour protéger les intérêts de tous les actionnaires de CBS". "L’action de NAI est illégale" et nous "avons hâte de défendre notre dossier devant un tribunal", insiste CBS, dont la fusion avec Viacom reformerait l’entité qui existait jusqu’en 2006 avant que Viacom (studios Paramount, MTV, Nickelodeon…) ne prenne son indépendance. La plainte de CBS devant un tribunal du Delaware (est) vise particulièrement Shari Redstone, la fille de Sumner. Ce dernier, âgé de 94 ans, détient par l’intermédiaire de National Amusements près de 80 % des droits de vote dans Viacom et CBS. M. Redstone n’a plus été vu en public depuis un certain temps et Shari Redstone a de facto pris le contrôle.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°68-Juin Juillet 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire