Chrétiens d'Orient : la RATP fait machine arrière

Le 06/04/2015 à 15:55 par Frédéric Roy

Les affiches pour le prochain concert des "Prêtres" à L’Olympia en juin porteront bien la mention "en faveur des chrétiens d’Orient": la RATP a fait machine arrière après le tollé suscité dans l’ensemble de la classe politique, jusqu’au Premier ministre. "Les nouvelles affiches concernant le concert du chœur des prêtres du 14 juin prochain comporteront bien évidemment la mention + En faveur des chrétiens d’Orient + ", a indiqué lundi après-midi dans un communiqué le président de la RATP Pierre Mongin, sans plus de précisions. La société des transports parisiens a créé la polémique en refusant d’apposer la mention "au bénéfice des chrétiens d’Orient", sur 250 affiches annonçant un concert du groupe Les Prêtres, placardées dans le métro du 24 au 30 mars. La RATP avait refusé cette mention au nom du "principe de neutralité du service public" dans "le contexte d’un conflit armé à l’étranger" En quelques jours, les protestations se sont propagé des milieux catholiques, critiquant un dévoiement de la laïcité, aux responsables politiques. Lundi après-midi, le Premier ministre Manuel Valls a appelé la RATP à "assumer ses responsabilités". Quelques heures plus tôt, le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies avait expliqué que le gouvernement attendait "la décision judiciaire" du tribunal de grande instance de Paris, saisi en urgence par la Coordination des chrétiens d’Orient en danger (Chredo). Le référé sera examiné mercredi, car la Chredo a décidé de maintenir sa plainte.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire