L’Equipe acquiert les droits des matches de qualifications de l'Euro 2020 et du Mondial-2022

Le 30/08/2017 à 17:37 par Thierry Wojciak

Le secret était bien gardé  pour ce gros coup de la chaîne L'Equipe. En effet, elle va diffuser en différé l'ensemble des matches de qualifications de l'Euro 2020 et du Mondial-2022 de football, y compris ceux de l'équipe de France, et quelques rencontres en direct, a annoncé mercredi le directeur général du groupe L'Equipe, Cyril Linette. La chaîne, qui n'avait pas jusqu'ici les droits de grandes compétitions de football, va "passer un cap majeur" avec l'Euro et le Mondial, selon Cyrille Linette. La chaîne gratuite de la TNT va diffuser 50 rencontres en direct et près de 500 matches en différé par saison, dont les matches de la France, ainsi que la Ligue des Nations, nouvelle compétition créée par l'UEFA, et les matchs amicaux des sélections européennes, soit 1500 heures de ballon rond sur quatre ans. Le lot acheté par L'Equipe ne comprend pas la diffusion en direct des matches de l'équipe de France, ni la "meilleure affiche" de la journée, qui doivent encore être attribués,  précise la chaîne.Pour chaque journée de matchs, L’Equipe déploiera un dispositif éditorial comprenant jusqu’à 11 matches en direct sur la chaine lors des semaines internationales ainsi que l’intégralité des rencontres en différé, un magazine exclusif chaque journée de rencontres ainsi que tous les résumés et tous les buts ainsi que le replay accessibles sur le site et l’appli L’Équipe. Le coût d’acquisition de ces droits TV représente "quelques pourcent" du budget de la chaîne, qui était de 35 millions d'euros en 2016 et devrait rester stable cette année. La chaîne compte également sur la diffusion des images des matchs sur le site internet de l'Equipe pour attirer des spectateurs, a expliqué le directeur général du groupe.

Atteindre l’équilibre en 2019

La chaîne L'Equipe renforce ainsi son offre de sport en direct sur laquelle elle mise depuis l'année dernière, avec notamment des compétitions de cyclisme et du biathlon. Côté neige, elle a gelé les droits du biathlon jusqu'en 2022, dans le sillage des succès de Martin Fourcade, sextuple champion du monde de la discipline. Côté route, la chaîne a connu son pic d'audience historique avec le Giro, à 1,9 million de téléspectateurs, et affiche 120 jours de vélo par an. Grâce à ces compétitions en direct, qui comprennent aussi la Fédérale 2 de rugby, du judo, du volley ou de la pétanque, la chaîne a atteint 1,2% d'audience moyenne depuis début 2017, contre 0,9% en 2016. Si la chaîne a acquis de nombreux droits de diffusion, "le coût de la grille (de programmes) n'a pas varié d'un centime par rapport au modèle précédent", qui était celui d'une chaîne d'info sportive en continu, a assuré Cyril Linette. "On construit une offre pour un public qui n'a pas accès aux chaînes payantes ou qui est très irrité de voir les compétitions changer de chaîne", a-t-il souligné. La chaîne, qui a réduit ses pertes de moitié en 2016 à 10 millions d'euros par an, devrait atteindre l'équilibre d'ici 2019, a affirmé sa direction, à condition que cette hausse de ses audiences se retrouve dans ses revenus publicitaires.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire