France Football encore à l’offensive pour la seconde mi-temps

Le 28/06/2017 à 20:11 par Thierry Wojciak

« On avait dit ce que l’on ferait. Et on a fait ce que l’on avait dit que l’on ferait ». Le rédacteur en chef de France Football, Pascal Ferré, n’était pas peu fier du bilan « à la mi-temps » de la sortie de la nouvelle formule de France Football en mars dernier. Si le titre annonce une progression de « +7,5% » de sa diffusion vs janvier-février 2017, le mois de mars affichait pour sa part une diffusion de 80 350 exemplaires  contre 70 506 exemplaires en février ou encore 69 218 en janvier*. Depuis, assure M. Ferré, France Football est « au-delà » des 80 000 exemplaires hebdomadaires tandis que côté abonnement « nous avons dépassé les 42 000 » contre 40 000 en mars dernier. Le site bénéficie également de l’embellie en dépassant « pour la première fois » le million de visiteur unique. Preuve que « notre marque s’enracine », plaide-t-il. Même les ventes numériques sont en progression, avec 822 exemplaires vendus en mars contre 653 en janvier 2017*. La diffusion des  versions numériques par tiers s’affichent quant à elles à 6 613 exemplaires en mars contre 4 921 exemplaires en janvier*. A ce titre, les premiers retours concernant les ventes via la plateforme SFR Presse sont « encourageants » et sont « une bonne surprise », selon lui.

Des évolutions

« La nouvelle formule a plu en France, mais aussi à l’international. France Football est une marque internationale », souligne M. Ferré. L’hebdo a ainsi pu voir défiler dans ses colonnes un « casting haut de gamme » en conviant quelques stars du ballon rond (Luis Suarez, Neymar, Eden Hazard, etc.). Pourtant, concède Pascal Ferré, il a fallu apporter quelques petites retouches à la nouvelle formule parce « qu’on est toujours en quête du réglage optimum, comme en Formule 1 ». Ainsi, dès le rentrée, la rubrique du « Grand debrief » sera-t-elle « densifiée afin de donner toute sa place aux résultats » auxquels les lecteurs de France Football « sont très attachés ». « Nous sommes le seul hebdo de football en Europe à fournir plus de 300 scores simultanément », insiste-t-il. De même, le portfolio initialement prévu pour être publié toutes les semaines, sera dès la rentrée présent que « 2 à 3 fois par mois » dans le titre. Le rédacteur en chef annonce également qu’en septembre seront relancées une fois par trimestre des opérations « face aux lecteurs » où un joueur, un entraineur ou un dirigeant fera face à leurs questions.

France Football misera également plus que jamais sur son emblématique Ballon d’Or qu’il décernera à la fin de l’année. A partir du mois de septembre et jusqu’en décembre, le « feuilleton du Ballon d’Or ira croissant dans nos colonnes ». Une façon, aussi, de commercialiser ces contenus spécifiques « Ballon d’Or » de France Football à l’étranger, notamment dans les places fortes du football européen (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne…).

Un premier hors-série

Enfin, ce 29 juin parait le 1er hors-série dans le cadre de la nouvelle formule de France Football : 50 ans de foot français à travers des photos de 1967 à 2017. Ses plus de 100 pages sont commentées par les intéressés ou par des journalistes. Il est vendu  4,50€.

* : source ACPM-OJD

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire