JCDecaux : un CA ajusté en recul de 2,6% au 1er trimestre

Le 14/05/2018 à 18:59 par Thierry Wojciak

JCDecaux a publié lundi un chiffre d'affaires ajusté en recul de 2,6% à 742,5 millions d'euros pour le premier trimestre, l'expliquant par un effet de change négatif. Les revenus ont en revanche progressé de 2,8% en organique (à taux de change et périmètre constants), mieux que les prévisions du groupe qui tablait sur une croissance organique autour de 2%. Et JCDecaux se montre optimiste pour le 2ème trimestre, disant s'attendre à une hausse de son chiffre d'affaires ajusté organique "autour de +3,5%", après une hausse de 1,5% en 2017 à la même période. Par segment, le groupe explique la croissance organique de 2,1% du mobilier urbain principalement par une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires du segment numérique, tandis que le mobilier urbain traditionnel a souffert de l'impact de la décision du Conseil d'Etat concernant le contrat de mobilier urbain intelligent, intervenue début février 2018. La plus haute autorité administrative avait annulé le contrat provisoire liant l'entreprise à la mairie de Paris et concernant le déploiement de panneaux publicitaires interactifs. La mairie a dû démonter plus de 1.600 panneaux déjà installés. "La bonne performance du transport (+5% en organique) reflète notre forte croissance de chiffre d'affaires en Chine, une bonne activité commerciale en Europe et la contribution de nouveaux contrats en Amérique Latine", a noté Jean-François Decaux, président du directoire et co-directeur général de JCDecaux, cité dans le communiqué. L'activité affichage cède 0,6% sur le premier trimestre en organique. L'affichage grand format traditionnel reste "difficile" alors que l'affichage grand format numérique "connaît une croissance à deux chiffres", bien qu'elle ne représente que moins de 10% de l'ensemble, a ajouté le responsable. Jean-François Decaux avertit qu'il "devient de plus en plus difficile de prévoir le chiffre d'affaires publicitaire à venir en raison des prises de commandes de dernière minute qui sont désormais de plus en plus fréquentes" grâce à la numérisation de la communication extérieure digitale", mais anticipe "une croissance organique autour de 3,5%" pour le deuxième trimestre.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°68-Juin Juillet 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire