Le Goût des Français by Uni Editions et Kenwood

Le 01/04/2016 à 11:02 par Carole Soussan

Côté food, les émissions TV cartonnent ; la presse cuisine a le vent en poupe ; Les Youtubeurs ne se comptent plus… Dans tout ça, qu’en est-t-il réellement du Goût des Français ou encore comment perçoivent-ils les médias et qu’en attendent-ils ? Pour le compte d’Uni Editions et de son titre Régal, avec Kenwood, Ipsos vient de mener une vaste étude qui balaie le prisme du food. Tout est au menu, du champ à l’assiette – et même plutôt de son petit potager perso.

«En tant que marque-media leader experte dans les domaines de la cuisine et la gastronomie, il nous incombait de lancer le premier baromètre du goût français. Cette étude a pour objectif d’évaluer annuellement le rapport des français aux saveurs, de déterminer les critères d’importance en matière de nutrition et enfin d’identifier les nouvelles façons de cuisiner. Cet observatoire nous a également permis de détecter les signaux faibles en termes de conso et d’usages, prémonitoires des tendances de demain. Qu’aime-t-on ? Que fait-on ? Comment le fait-on ? Les réponses sont dans cette étude, à destination des annonceurs du secteur alimentaire, de la distribution et bien-sûr de nos partenaires media » commente Olivier Meinvielle, directeur de la régie publicitaire du groupe.

Si Kenwood y appose sa griffe, c’est que la préparation culinaire est dans son ADN. Depuis 70 ans, 80% des produits de la marque gravitent dans l’univers du Food. Mieux connaître les français permet d’orienter ses gammes, le R&I et la communication. Comme l’explique Vincent Bougeard directeur marketing et communication du groupe.

Trois questions à Vincent Bougeard directeur marketing et communication Kenwood

Pourquoi vous associer à cet Observatoire ?

Cooking Chef, robots pâtissiers ou multifonction, Blenders, Mixeurs plongeants, Bouilloires, Grille-pain et petits préparateurs culinaires Kenwood France… et j’en passe, Kenwood est leader européen du secteur. Alors mieux connaître le consommateur français sur son approche du goût et sa façon de cuisiner cela fait sens. Cela nous permet de tout savoir de l’ingrédient à l’assiette. Au-delà, nous disposons via cet Observatoire de données pour savoir de quelle façon et où il achète. Les comportements à l’achat figurent en fil rouge de l’étude. Nous apprenons aussi de son niveau d’exigence. Le Français aborde le food dans le cadre d’une vraie démarche personnelle. Nous avons ainsi été surpris du nombre du petits potagers personnels qui fleurissent un peu partout en France, ce qui booste encore la déferlante bio. Bref, la cuisine est et a toujours été importante, et elle l’est de plus en plus.

Cette évolution de la cuisine infléchit sur votre offre ? La R&D exploite-t-elle les résultats ?

D’évidence, la façon de cuisiner et de consommer impacte sur les produits. Les français manquent de temps ? Cela implique qu’ils devront chercher le meilleur matériel possible pour gagner en efficacité et optimiser la gestion du temps. Ils sont en quête de recettes créatives ? Alors nous innovons. L’étude confirme que l’électroménager ne doit pas se substituer au consommateur mais accompagner l’artiste et la créativité. Notre offre doit faciliter l’épanouissement. « Le Goût des français » met en perspective l’importante du bien-être, de la nutrition  des modes de cuisson qui doivent préserver les vitamines. Basse température, vapeur, haute température, conservation : chacune de ces tendances s’exprime dans notre offre. Nous sommes en train de traduire l’étude pour transmettre ces informations au siège britannique, très demandeur de ces données pour les perspectives de développement.

Au-delà des produits, les résultats modifient-ils votre façon de communiquer ?

J’utilise les résultats dans mes briefs média, avec Mediacom, pour faire évoluer tant le discours digital et que celui tenu dans les médias classiques. Globalement, nous avons décidé de présenter le consommateur et la famille autour du produit. L’Item sur la créativité nous a également inspiré. Avec Qualipige, nous avons créé une campagne sur ce thème avec l’accroche « Ceci n’est pas qu’un robot mais un révélateur de talent ».

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire