Les tribunes sont publiées sous la responsabilité de leurs auteurs

Mobile World Congress : est-ce enfin l’année du mobile ?

Le 03/03/2015 à 19:00 par Virgile Brodziak

Le Global Director of Digital de McCann Worldgroup analyse les tendances de l'édition 2015 de la grande messe du mobile

Voilà maintenant plus de dix ans que l’on nous promet « l’année du mobile »… mais est ce encore une question qui mérite d’être posée? Si l’on regarde les taux d’équipement en smartphones (61% en France) et le temps passé à regarder ce petit écran chaque jour (près de 200 fois par jour ! 8% de notre journée…), la question peut prêter à sourire. Mais si l’on se balade dans les allées du Mobile World Congress de Barcelone et que l’on compte le nombre d’agences et d’annonceurs présents, on peut alors s’interroger sur la prise de conscience par notre industrie de cette révolution mobile.

 Malgré cela, c’est encore dans la capitale catalane que tout se passe cette année. Signe des temps, la keynote d’ouverture était assurée par Carlos Gohn, la semaine même de l’ouverture du Salon de l’Auto de Genève… Quand au CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, il revenait cette année encore pour présenter ses projets à l’industrie du mobile et des télécoms, lui pourtant peu enclin à participer à ce genre de « grande messe »…

 Alors que retenir du MWC 2015 ?

 Tout d’abord qu’un océan d’opportunités va s’ouvrir aux marques qui voient mobile, grand et global puisque les smartphones seront les instruments de la connexion avec « the next billion » (le prochain milliard). Une obsession pour beaucoup, à commencer par Facebook. D’ici 10 ans, un milliards d’êtres humains supplémentaires vont rejoindre Internet et, par là même, 1 milliards de consommateurs potentiels pour les marques qui sauront construire des biens et services adaptés à ces nouveaux marchés. Communication, paiement, logistique, e-santé… les territoires potentiels sont infinis.

Ensuite que le smartphone n’est que bien peu de chose dans l’univers de la « Vie Connectée ». Maison, montre, voiture, vélos et même brosses à dents rejoignent l’univers des objets connectés, permettant de collecter et d’organiser des datas qui rendront notre environnement plus intelligent et nous simplifierons la vie. Bienvenue dans « Seam(less) city ». D’après Cisco, le cap sera franchi en 2019 avec le premier milliard d’objets connectés.

Enfin, que nous ne pouvons plus communiquer de la même manière dans une économie de l’attention et de l’expérience. Nous entrons une ère dans laquelle les consommateurs sortent leur smartphone, prolongement presque naturel de leur bras, pour obtenir ce qu’ils veulent immédiatement et de manière contextualisée. La compréhension de ce contexte (heure de la journée, géolocalisation, profiling, conditions d’utilisation…) doit nous amener à créer en temps réel des messages et offres personnalisées et dynamiques… mais surtout des expériences à la valeur ajoutée assez forte pour que les consommateurs y accordent quelques minutes d’attention d’un temps qui devient plus précieux que jamais.

Virgile Brodziak

Global Director of Digital @ McCANN Worldgroup

www.linkedin.com/in/virgilebrodziak

https://twitter.com/virgile_b

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire