Fjord identifie sept tendances design à surveiller

Le 01/02/2018 à 14:51 par Amelle Nebia

Fjord, le studio de design et d’innovation d’Accenture Interactive, identifie les tendances à surveiller cette année. Cette onzième édition (1) en identifie sept. "Chacune de nos tendances est née d'une tension fondamentale, qu’il s’agisse d’un changement, d’une collision ou d’un choc des idées", explique Mathilde Lauriau-Tedeschi, directrice de Fjord en France, "le numérique versus le physique, l’humain versus la machine, la centralisation versus la décentralisation, la productivité versus l’artisanat, l’automatisation versus le contrôle, la traçabilité versus l’anonymat. En 2018, il ne suffira plus d’être un simple observateur de ces tensions, il faudra saisir l’opportunité de concevoir collectivement le monde dans lequel nous vivrons".

1) Le retour du monde physique : Le numérique a tenu le haut du pavé suffisamment longtemps. L'expérience de la marque passe maintenant par le numérique ET le physique. L’heure est donc venue de fusionner les deux.

2) Le regard des machines : Les ordinateurs ne se contentent plus de comprendre nos mots, ils lisent et interprètent maintenant les images sans aucune aide de notre part. Les possibilités que cela représente pour la prochaine génération de services numériques semble alors infinie.

3) L’espace algorithmique : Comment concevoir une stratégie marketing qui s’appuie sur les algorithmes qui relient les marques à leurs clients et rendent caduques les stratégies de marque conventionnelles ?

4) La quête de sens des machines : L’intelligence artificielle pourrait changer lesemplois, mais ne doit pas les éliminer. "Nous pouvons, et devrions, travailler à la conception de la relation entre l’humain et la machine".

5) Le pari de la transparence : La blockchain pourrait générer de la transparence, sécuriser internet, ramener la confiance perdue et reconstruire les relations avec le grand public.

6) L’économie de l’éthique : Qu’elles le veuillent ou non, les entreprises sont amenées à prendre position sur des enjeux politiques et sociaux. Les consommateurs sont prêts à payer pour des marques qui font écho à leurs valeurs profondes (voir aussi l'étude Les marques et la politique récemment menée par Havas Paris).

7) Concevoir autrement : le design a le vent en poupe et c’est une bonne chose. Mais dans un monde où chacun pense être un concepteur, les designers doivent évoluer dans leur façon de travailler, d’apprendre et d’agir, pour continuer à faire la différence.

"Les questions épineuses qui nous attendent tournent autour des interactions homme-machine, dont les conséquences seront profondes pour les individus, la société et tous types d’organisations. Alors que le numérique s’intègre au monde physique, notre relation au monde qui nous entoure sera redéfinie" conclut Mathilde Lauriau-Tedeschi. 

(1) Trends 2018 s’appuie sur la pensée collective de plus de 1 000 designers de Fjord à travers le monde. Cette année pour la première fois il s’appuie également sur les observations et les attentes de 85 clients.  Pour lire le rapport dans son intégralité c'est ici.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°64-Février 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire