Microsoft/Ifop : les habitudes des e-shoppers français

Le 24/03/2016 à 12:47 par Carole Soussan

A l’occasion du lancement en bêta ouverte de Bing Shopping, Microsoft présente une étude réalisée avec l’Ifop sur les habitudes des e-shoppers français. Qui sont-ils ? Qu’achètent-ils ? Comment achètent-ils ? Autant d’éléments qui permettent aux annonceurs de mieux comprendre les comportements et attentes de leurs consommateurs au moment de l’acte d’achat. L’étude met en lumière l’évolution des usages : de plus en plus sensibles aux éléments visuels lorsqu’ils recherchent un produit, les e-shoppers s’adonnent à cette activité principalement depuis leurs ordinateurs. Ils sont par ailleurs plus enclins à répondre favorablement aux offres personnalisées.

L’ordinateur reste l’allié de choix des e-shoppers : pour 87% des Français, c’est l’appareil qu’ils utilisent le plus pour commander sur Internet. Pas étonnant quand on sait que le lieu privilégié d’e-shopping reste le domicile pour 98% des Français. Le boom exponentiel annoncé du m-commerce n’est donc pas encore une réalité en France. Si l’on constate une évolution vers les devices mobiles surtout du côté des 18-24 ans, seuls 5% des e-shoppers reconnaissent utiliser le plus souvent leur smartphone (8% pour une tablette) pour acheter en ligne. Cette lenteur dans l’adoption s’explique par 3 freins pointés par les sondés : le risque d’utilisation des données personnelles (46% des personnes interrogées) l’ergonomie du site qui n’est pas adaptée au mobile (39%) des modalités de paiement peu voire pas adaptées à la mobilité (35%)

Une recherche de plus en plus visuelle

Si souvent les Français se rendent directement sur le site web d’une enseigne, le moteur de recherche reste un élément clé dans l’acte d’achat des e-shoppers. Ainsi, près de la moitié d’entre eux (47%) passent par ce canal pour effectuer un achat en ligne. A ce titre, la présence de visuels est de plus en plus impactante sur les moteurs de recherche : plus d’un quart des Français (26%) se déclarent particulièrement sensibles aux éléments visuels, surtout lorsque leurs achats portent sur l’habillement, l’équipement de la maison et l’électroménager (respectivement 34%, 32% et 30%). Les deux principales raisons expliquant cet engouement : le désir de gagner du temps en ayant accès à une image du produit avant d’aller sur le site (38%) ou d’avoir un premier aperçu de ce qui se fait aujourd’hui dans un domaine particulier (38%) ; un lèche-vitrine virtuel rendu possible via une véritable transposition des vitrines de magasin.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°50-Juin Juillet 2016

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire