M6 : le CSA autorise la mutualisation de ses obligations musicales

Le 19/07/2017 à 18:58 par Thierry Wojciak

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel  a rendu public mercredi ses conclusions sur les conditions de la reconduction des autorisations de diffusion de M6 et TF1. Pour M6, l’instance a accepté la révision de ses obligations musicales en l'autorisant à mutualiser son obligation de production musicale au niveau du groupe (W9, Paris Première, M6 Music). Une disposition qui l'obligeait à dépenser 19 millions d'euros par an dans ce domaine, a indiqué le CSA. Le groupe M6 devra toutefois garantir une « meilleure exposition de la musique en soirée ». En contrepartie, le CSA a fait acter des modifications dans les conventions des chaînes M6 et TF1, portant notamment sur "la représentation des femmes à l'écran, avec un objectif de parité pour la présence d'expertes sur les plateaux de télévision", "la mention de programmes en faveur d'une alimentation et d'une activité favorables à la santé" ou "le renforcement des stipulations relatives à l'audiodescription" (autrement dit des sous-titres) mais aussi « le renforcement des stipulations relatives à la dignité des personnes et à la lutte contre les stéréotypes, notamment dans les émissions de jeux et de divertissement » ou encore « l’actualisation des engagements concernant la société française et leur évaluation en fonction du baromètre de la diversité du CSA ». Selon son communiqué, le CSA indique enfin qu’il sera « particulièrement attentif au respect de ces obligations ».

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°63-Décembre 2017-Janvier 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire