Epsilon dans le giron de Publicis

Concomitamment

Publicis a annoncé, dimanche 14 avril, avoir conclu un accord avec Alliance Data Systems (ADS) pour racheter Epsilon, sa filiale spécialisée dans le marketing et les données, pour 4,4 milliards de dollars. "Une opportunité unique" face aux mutations du secteur de la publicité, qui  "accélère la mise en œuvre de la stratégie visant à devenir le partenaire privilégié de ses clients dans leur transformation". Publicis promet une progression "à deux chiffres" et ce "dès 2020" pour le
bénéfice net par action ainsi que le flux de trésorerie disponible (free cash flow) par action. L'acquisition devrait être finalisée "au deuxième semestre 2019" et sera financée par la dette et en utilisant "une partie de la trésorerie disponible". Le groupe table sur "un désendettement complet" quatre ans après la clôture de la transaction. Epsilon, "riche d'un patrimoine de data inégalé" a généré 1,9 milliard de dollars de revenus nets, dont 97% aux Etats-Unis en 2018 et emploie quelques
9 000 salariés, dont 3 700 scientifiques spécialistes de la donnée et 2.000 ingénieurs basés à Bangalore. La transaction a été conclue selon "des termes attractifs", affirme Publicis. C'est toutefois "un investissement très conséquent pour une entreprise de notre taille", admet Arthur Sadoun, président du directoire, cité dans le communiqué.
De son côté Edward J. Heffernan, président et CEO d’Alliance Data, cité dans le même communiqué, explique que cette annonce  "est une victoire pour tous. Elle représente l’aboutissement d’une revue approfondie des options stratégiques pour notre filiale Epsilon. Avec cette transaction, nous avons choisi l’acheteur naturel pour accueillir la technologie, les plateformes et les équipes d’Epsilon et de sa filiale Conversant. Publicis et Epsilon partagent la même culture et la même vision stratégique, ce qui facilitera la transformation de Publicis dans un monde où l’importance de la data est fondamentale. Par ailleurs, les liens forts qui ont été construits entre Epsilon et les autres divisions d’Alliance Data au cours des dernières années perdureront. Nous souhaitons travailler avec Publicis Groupe pour nouer de nouvelles relations, encore plus larges, qui bénéficieront à nos deux groupes".

Par ailleurs, Publicis vient de rendre public, également dimanche 14 avril, de publier ses résultats du premier trimestre. Un revenu net "conforme aux attentes" soit +1,7% en base reportée et -1,6% en base organique selon Arthur Sadoun avec une croissance "de 27% de nos game changers sur le trimestre".

 
  

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par