Faire-part de naissance : Respect

Respect

De gauche à droite : Jérôme Boiselle (Line Up7), Patrick Mercier (Change), Elisabeth Billiemaz (Change) et Olivier Guyomard (Line Up7)

Les agences Change et Line Up7 donnent naissance à Respect. La nouvelle née ambitionne de faire du CRM autrement et ...mieux. Elle est détenue à parts égales entre Change et Line Up7 et compte vingt collaborateurs qui s’appuient sur les 240 experts de cette nouvelle alliance."La data et le CRM constituent une opportunité incroyable pour les marques qui voudront être benevolentes dans leur relation avec leurs clients, pour cela nous ne pouvions pas être absent de ce levier de communication stratégique. Nous nous parlons avec Jérôme depuis deux ans et avons appris à nous connaître avant de nous lancer dans cette aventure, nous partageons les mêmes valeurs ainsi que nos équipe" explique Patrick Mercier, CEO et fondateur du groupe Change. Line Up7, fondée en 2016 par Jérôme Boiselle et Olivier Guyomard, est une agence de data marketing issue du monde de la tech, de la data et du consulting dont l'ambition est de "réinventer les règles du jeu du marketing relationnel grâce au bon usage de la data et la mise en place de nouveaux écosystèmes technologiques". Deux tiers des programmes de fidélité et CRM sont "destructeurs de valeur de marque" estiment les fondateurs de Respect. Tous les bons clients du CRM sont "harcelés par les marques qui raisonnent pour la plupart encore trop à court terme en cherchant du ROI business trop rapide" précisent les deux agences. Les bases de données sont "fatiguées à l'image des gens qui sont essorés par des sollicitations permanentes". Selon eux la "majorité des programmes ne tiennent pas compte des vraies attentes des consommateurs. Ils sont construits majoritairement sur du transactionnel, avec un contenu souvent inutile et parfois dissonant avec le positionnement de la marque". Les KPI’S de performance ne sont pas efficients car "ils sont standardisés" et la "personnalisation n’existe que très peu faute d’une faiblesse de la connaissance client et de ressources pour créer des contenus et des services ad hoc". L‘ambition de Respect est de "concevoir, produire et déployer les 15% d'actions CRM & data véritablement créatrices de valeur pour les marques en développant un nouvel outil de mesure de la performance fondé sur l'engagement des consommateurs, en soignant les prises de parole avec des dispositifs attentifs aux consommateurs". L'une des idées majeure est de limiter "les envois non qualifs et non qualifiant sur les bases". Respect a mis au point un "Value First Diagnostic" pour analyser l'existant et proposer d'autres voies plus vertueuses. Et d'avancer qu'un "CRM raisonné, c'est moins d'impact sur la planète".
 

À lire aussi

Filtrer par