Ogilvy Paris lance Ogilvy Change

Ogilvy Paris lance Ogilvy Change, son offre intégrée qui associe sciences comportementales, conseil stratégique et créativité. "La grande différence d'Ogilvy Change, c'est d'associer une connaissance approfondie des sciences comportementale à la puissance créative du réseau Ogilvy" déclare, dans un communiqué, Benoit de Fleurian, chief strategy officer d'Ogilvy Paris et président d'Ogilvy Change, avant de poursuivre "notre objectif est de maximiser notre capacité à "jongler" avec les sciences comportementales. C'est pour cela que nous avons décidé de faire de Mindspace, l'outil développé par le "Behavioural Insights Team", notre outil de prédilection. Mindspace relève les neuf principaux leviers utilisables pour changer les comportements, et a démontré sa capacité à inspirer des approches de changement originales et efficaces". Ogilvy Change a noué des relations avec le monde académique comme la London School of Economics, Harvard Business School, l'Université de Sidney ou l'INSEAD ici en France.

Premières réalisations

Parmi les premières réalisations d'Ogilvy Change, on peut citer deux interventions d'Ogilvy Change Londres. La première dans les centres d'appels Adobe à New Dehli pour réduire le taux d'attrition, qui s'est chiffré à 1 940 000 $ d'abonnements non résiliés sur les 12 mois suivant l'intervention. La seconde dans un abattoir de porcs au Chili, qui a permis d'améliorer de 63% l'hygiène des mains des employés (un critère-clé pour réduire les risques de salmonellose). Ogilvy Change Paris travaille sur trois sujets en particulier. United for Healthier Kids, un projet mené avec Nestlé WW, déjà lancé dans 15 pays dans le monde, et qui vise à faire évoluer les comportements alimentaires clés des enfants, la FDJ, pour laquelle Ogilvy Change va mener dans les jours à venir l'expérimentation d'une 2ème intervention destinée à réduire les comportements de jeu addictif et MSC, pour une expérience utilisateur repensée pour optimiser la satisfaction des croisiéristes sur le Meraviglia (premier bateau connecté de la flotte).

Emotion = révolution

Depuis que Daniel Kahneman, a obtenu le Prix Nobel d’Economie en 2002, la révolution comportementale est en marche. En remettant en cause "l'Homo Economicus", Kahneman a démontré que l'émotion l'emporte souvent sur la logique dans la plupart de nos décisions et que l'irrationalité de nos comportements est prévisible. Des "Behavioural Insights Teams" ont été créées pour accompagner Barack Obama ou David Cameron et améliorer l'efficacité de leurs politiques publiques, avec des succès sur les retraites, l'éducation des enfants défavorisés, les dons d'organes ou la collecte des impôts.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par