Valérie Accary : (CLM BBDO) : « La crise du Covid-19 est venue, trop vite »

Valérie Accary , présidente de BBDO France

Au lendemain de l’annonce de la prochaine cessation d’activités de CLM BBDO, sa présidente revient sur les causes et les conséquences de cette situation.

CB News : Comment expliquer qu’une agence aussi prestigieuse que CLM BBDO doive fermer ses portes aujourd’hui ?!

 Valérie Accary : CLM BBDO est prestigieuse par la qualité jamais négociée de ses idées.  Mais c’est aussi une entreprise qui a subi une forte chute de revenus en 2020.  La perte d’un client historique majeur avait déjà ébranlé les fondations de l’agence en début d’année. La crise du Covid-19 est venue, trop vite, aggraver la perte de revenus. Le contexte économique et les perspectives moroses à moyen terme sont venus parachever le tout. Des alternatives ont été envisagées, mais c’est la proposition de cessation d’activités qui a été finalement décidée et proposée aux représentants de son personnel le 24 septembre. 

CB News : « La période est un accélérateur de transformation", disiez-vous à CB News. La pub, n’est plus dans l’air du temps ?

Valérie Accary : La pub existe encore… un peu. Quand elle est intelligente et populaire, il n’y a rien de meilleur.  Mais il faut reconnaitre qu’il y a beaucoup de vents contraires. L’époque est aux systèmes de communication, au precision marketing, au e-commerce. La créativité doit trouver sa place dans une approche nouvelle, dictée par la technologie et par la nécessité de la performance et du ROI. Ce n’est pas simple. Par ailleurs, la publicité continue à être diabolisée lorsqu’on veut l’interdire pour certaines voitures, certains chocolats, certains repas…  On a beau dire que les idées resteront la vraie valeur ajoutée de notre métier (oui, j’y crois !), on est obligés de remettre beaucoup de choses en question, même celles qu’on croyait éternelles. 

CB News : Que va-t-il advenir des salariés de l’agence ?  

Valérie Accary : Mon énergie est dorénavant centrée sur l’avenir des salariés de l’agence. Un projet de cessation d’activités a été présenté aux représentants de son personnel le 24 septembre puis aux salariés de l’agence le 29 septembre. Au cœur de ce projet, il y a un PSE – Plan de sauvegarde de l’emploi. Chaque personne sera accompagnée individuellement. Que ce soit par un reclassement dans une agence française du groupe Omnicom, par un reclassement externe, par une reconversion. On accompagnera chacun de nos salariés vers des solutions adaptées à leur souhait. C’est notre objectif prioritaire.

 CB News : …  Et les clients ?

Valérie Accary : Nous avons prévenu nos clients. Comme tout le monde, ils ont été choqués mais aussi compréhensifs et soucieux de l’avenir de chacun de leurs interlocuteurs à l’agence. Nous les avons rassurés sur le fait que nous les accompagnerions à 100% jusqu’à la fin de l’année et que les équipes restaient mobilisées sur les projets en cours. 

 CB News : Et en ce qui vous concerne personnellement ...

 Valérie Accary : Pour l’instant je suis concentrée sur l’agence. Je suis chez BBDO depuis 24 ans, présidente depuis 15 ans. C’est ma famille, alors je m’occupe des personnes de l’agence et des clients jusqu’au bout.  

 CB News : Quel héritage laissera CLM ?

 Valérie Accary : CLM est sans doute une des 2 ou 3 marques iconiques de la publicité en France. Elle a importé le planning stratégique, elle a créé les campagnes les plus populaires, elle a fait briller et grandir des centaines de marques et des centaines des publicitaires. On est fiers d’être passés chez CLM. Ce souffle ne peut et ne doit pas s’éteindre. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par