W (Havas) lance Walk

Walk (W)

Grégoire Weil, Gabriel Lippis, Emeline Keundjian: le trio dirigeant de Walk

(© Yoann Stoeckel)

W annonce le lancement de Walk, une nouvelle offre de publicité, digital, social et contenus pilotée par Emeline Keundjian et Grégoire Weil, directeurs généraux, et Gabriel Lippis, directeur de création. Walk se définit comme une "offre de communication mieux ajustée à la marque". Rencontre et décryptage.

La même initiale. Un W pour Walk, la nouvelle née au sein de W (Havas). Une offre de publicité, digital, social et contenus. Une formalisation de la réorganisation de l'agence opérée par W au début de l'année autour des trois expertises architecture, branding et communication. Si les deux premières demeurent sous la bannière W, la communication devient Walk. L'offre est pilotée par Emeline Keundjian et Grégoire Weil (depuis 2009 chez W, ex groupe Ligaris, Publicis Conseil), directeurs généraux, et Gabriel Lippis, directeur de création. "Chez W, on fait de la communication depuis vingt ans à notre manière, toujours très centrée sur le branding" décryptent les deux directeurs généraux, "nos clients sont très en demande d'une agence conversante experte du mix marketing. Ils ne veulent plus gérer branding et pub séparément et orchestrer les relations entre plusieurs agences. Une perte de temps et d'efficacité souvent". Une volonté d'installer une meilleure maîtrise des coûts aussi. "Walk, c'est une offre de communication mieux ajustée à la marque. Elle s’appuie déjà sur la logique intégrée du Village  - Cortex, Havas Media, Havas Digital Factory, Havas Events - et ambitionne de passer de 6 à 10 millions d’euros de marge  brute  d’ici trois ans" poursuivent-ils. Côté création, Gabriel Lippis, directeur de la création (depuis 2015 directeur de création chez W, ex Cheil Worldwide, Digitas Paris, Grey, Betc) confirme que "Walk porte l'ambition de proposer de la création stratégique. Les responsables marketing sont un peu lassés des coups...Car après la pub, il se passe quoi ? Rien  souvent. Ce qui est passionnant dans l'accompagnement des marques, c'est le long terme". Du marketing pour faire court.

Comment ?

Walk est portée par une équipe de 40 "Walkers" rejointe par Marie de Place (précédemment directrice associée chez Havas) et Fanny Paturet (ex directrice clientèle à l’agence Bergamote) comme directrice associée corporate et contenus pour la première et directrice des contenus pour la deuxième. Walk est également en train de développer une offre marque employeur et une offre travel retail (avec synergies avec les activités architecture de W). Le planning stratégique demeure commun à l'ensemble des activités de W. Côté clients, Walk a déjà séduit Martell et Boulanger.

Campagnes "walkiennes"

Pour Paris Aéroport, on verra bientôt une campagne (affichage, presse, digitale) de sensibilisation sur faux taxis avec trois visuels, shootés par Hervé Plumet qui jouent sur les codes du cinéma thriller avec ce message "Les faux taxis cachent de vrais risques". Pour Martell, une activation phygitale sera déployée dans 10 aéroports chinois et australiens. Une expérience gaming digitale multi device pour une booster les ventes de cognac en aéroports. Toujours pour Martell, et pour faire suite à l'opération de réalité virtuelle du château de Chanteloup, l'agence dévoilera, en juillet, une nouvelle salle dans le château : le bar, pour proposer une expérience tournée sur la mixologie et la rencontre d'amis de la Maison Martell. Attendu aussi, en juillet, deux courts métrage de sensibilisation au harcèlement moral et sexuel en milieu professionnel pour une grande entreprise...

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par