WPP va réduire la voilure pour retrouver la croissance

Dans un communiqué publié hier, le groupe WPP a dévoilé sa nouvelle stratégie visant à réduire la voilure pour renouer à terme avec la croissance. Sous la houlette de Mark Read, le directeur général du groupe, WPP s'attache à tourner la page de l’ère Martin Sorrell, son fondateur  mis à l’écart en avril dernier.  "Nous repositionnons totalement WPP avec une offre plus simple qui nous permet de répondre aux besoins de nos clients", explique Mark  Read. "La restructuration de notre activité va nous permettre d’augmenter l’investissement et renforcer notre capacité à croître dans les domaines à fort potentiel", complète-t-il. Le plan va notamment passer par la suppression de  2500 emplois nets d'ici à trois ans, soit 1,9 % de son effectif mondial, et d'économiser environ 275 millions de livres sterling (304 millions d'euros) par an d'ici à 2021. Certains de ses 3 000 bureaux du groupe vont ainsi fermer, des doublons au sein de ses agences supprimés et certaines activités seront regroupées. M. Read confirme son souhait de réduire l'ampleur tentaculaire du groupe héritée de Martin Sorrell à travers un programme de cession d’activités jugées non prioritaires. Il a pour l’heure réalisé 16 ventes pour 704 millions de livres. WPP entend notamment, comme il l’avait annoncé en octobre, trouver un partenaire financier pour Kantar, sa filiale de données et de conseil, dont il veut rester un actionnaire minoritaire. WPP précise qu’une éventuelle transaction sera annoncée au deuxième trimestre 2019.  Au total, WPP va dépenser 300 millions de livres au cours des trois prochaines années pour sa restructuration, avec pour objectif d’économiser chaque année 275 millions de livres d’ici fin 2021 dont la moitié sera réinvestie. Le groupe a en outre légèrement ajusté ses prévisions financières pour 2018, en anticipant désormais un chiffre d’affaires à périmètre égal en baisse de 0,5 %. Il craignait jusqu’à présent un recul compris entre 0,5 % et 1 %. Au-delà, il prévoit d’ici fin 2021 une croissance à données comparables de même ampleur que ses concurrents et une marge opérationnelle d’au moins 15 %.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par