Audrey Tamic, executive creative director, Proximity & Rapp, jurée Digital Craft

Audrey Tamic, executive creative director, Proximity & Rapp

Audrey Tamic, jurée Digital Craft cette année et executive creative director, Proximity & Rapp, raconte son "Cannes".

Un bon cru votre catégorie cette année ?

Audrey Tamic :  De par la multiplicité des formes, oui ! La diversité de ce que le signifie craft en digital ne fait que grandir. C’est un bon signe !
 

Ce fût consensuel ? Bataillé ? Surprenant ?

Audrey Tamic : Nous cherchions à être surpris, surtout pas consensuels. Et la controverse, les batailles intellectuelles ont été passionnantes. Le Grand Prix est un reflet très net de ces échanges.

Une tendance à retenir ou qui vous intrigue apprise auprès de vos homologues jurés ?

Audrey Tamic : La VR/AR passionne de moins en moins, ce qui est à mon sens une bonne chose. La voix fait évidemment une montée remarquée. Autre dimension clef : l’intérêt du jury pour  le concept et la dimension sociétale des projets, qui est clef ! Même et surtout dans une catégorie qui récompense le craft.

La campagne non primée que vous retiendrez quand même ?

Audrey Tamic : The Smoothest Burger (TBWA France), qui remporte (seulement) une shortlist dans notre catégorie. 

Voir aussi le palmarès

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par