Retour sur ''The Human Billboard'' du CRAN

Le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) a lancé une campagne #jeffaceleracisme avec Leo Burnett. C'était le 24 avril dernier. Le FN était alors au deuxième tour.

Harry Roselmack, Audrey Pulvar et Souleymane Sylla, la victime des supporters de Chelsea parlent du racisme. De l'afrophobie disent certains. Le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) a lancé, avec Leo Burnett, une campagne de sensibilisation contre ce délit. Un homme tatoué d’insultes sur tout le corps a interpellé dans les rues de Paris les Français pour rappeler que l’insulte raciste laisse des traces, comme des cicatrices sur la peau. Des insultes – collectées sur Facebook, et Twitter, des entretiens individuels et des témoignages audio ont été tatouées sur le corps d’un homme, le transformant en "Human Billboard". Avec cette campagne #jeffaceleracisme, nous voulons alerter les Français sur l’injure raciste, dont l’impact est souvent sous-évalué, et sur la fraternité, valeur républicaine dont l’importance est elle aussi sous-estimée", a expliqué Louis Georges Tin, le président du CRAN (plus d'infos : jeffaceleracisme).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par