Les acteurs de la data vocale se regroupent

Data

Contrer le monopole et l’avance technologique des GAFAM et des BATX sur le marché de la voix : c'est l'objectif des entreprises et des acteurs institutionnels français et européens qui se regroupent au sein d’un consortium pour permettre à la France et l’Europe de rester compétitives. Intitulé « Le Voice Lab », ce regroupement souhaite améliorer la mutualisation des données vocales à grande échelle et définir de nouveaux modèles dans le domaine de la voix. Le Voice Lab veut s’appuyer sur un écosystème indépendant. Dans un premier temps, il annonce vouloir constituer un corpus en langue française, avant de pouvoir l’enrichir par traitement automatique. Le consortium souhaite également définir des normes d’API (interface de programmation) communes, pour « créer un environnement de stockage collectif, neutre et sécurisé des données ».

L’initiative française regroupe déjà près de 30 acteurs* et est partenaire de la seconde édition de l’European AI Night, organisée ce jeudi au Palais de Tokyo. Le Voice Lab y tiendra un atelier sur le thème « Perspective sur l'avenir de la technologie vocale en France ».

*Les  membres du consortium :

Voice Lab

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par